Porsche Carrera Cup Benelux : Harry King s’impose aussi dans le Limbourg !

il y a 1 sem.

La Porsche Carrera Cup Benelux 2022 a vécu son deuxième round dans le cadre du Zolder Superprix ce week-end.

Comme à Spa lors du coup d’envoi de la compétition, le jeune Britannique Harry King (Parker Revs Motorsport) n’a laissé à personne le soin d’occuper le haut du classement, s’imposant tant samedi que dimanche. Dans son sillage, la lutte a fait rage, avec des écarts particulièrement réduits !

Dès les qualifications, le ton était donné. En signant la pole position avec 0’’230 de bon sur Ghislain Cordeel (Team GP Elite), Harry King lançait un premier avertissement. Dans son dos, la foire d’empoigne était totale, puisque… 10 pilotes tournaient dans la même seconde ! De quoi promettre des joutes spectaculaires dans le cadre du Zolder Superprix.

Dès l’extinction des feux samedi, King se portait aux commandes, et au fil des tours, ne commettant pas la moindre erreur, il se ménageait une avance toujours plus importante sur un groupe de furieux emmené par un Glenn Van Parijs ayant eu raison de Ghislain Cordeel au 16ème tour.

C’est alors qu’un contact entre Dylan Derdaele (Belgium Racing) et Sebastian Freymuth (PG Motorsport) envoyait le Limbourgeois dans le bac à graviers de la Chicane ! La Safety Car montait en piste, et les écarts étaient réduits à presque rien. Au moment du Restart, King restait maître de la situation, filant vers une victoire incontestable… « Il est clair que cette neutralisation ne m’a pas fait plaisir, commentait le jeune Britannique au pied du podium. Mais je suis resté calme, j’ai soigné la relance, et au final, je suis parvenu à m’imposer avec près de 5 secondes d’avance. Il est clair que mon expérience au volant de ce type de bolide m’est très utile… »

Derrière Harry King, Maxime Soulet (August Porsche) assurait le spectacle après la relance, se propulsant en 2ème position… mais héritait de deux pénalités de 5 secondes pour dépassements des limites de la piste ! Résultat, Glenn Van Parijs et Ghislain Cordeel complétaient le premier podium de la journée. « Je savais que Maxime était pénalisé, ce qui signifie que je devais me concentrer sur Ghislain, commente Glenn Van Parijs. Par rapport à Spa, l’écart avec Harry King est moins important, ce qui me laisse penser que nous sommes sur la bonne voie. » Soulet renvoyé en 8ème position, le top 6 initial de Zolder était complété par Xavier Maassen (#TeamPGZ by RedAnt Racing), Rik Koen (PG Motorsport) et un Sam Dejonghe (#TeamPGZ by RedAnt Racing) reconnaissant encore manquer de kilomètres au volant de la voiture.

Dans la catégorie Pro-Am, Jan Lauryssen (Q1 Trackracing) faisait cavalier seul pour s’imposer devant Didier Glorieux (Speedlover) et Ziad Geris (Team GP Elite).

Davantage de suspense en AM, où Stijn Lowette (NGT Racing) loupait son envol, ce qui permettait à Sébastien Lajoux (DUWO Racing) de faire la course en tête. Lowette ne lâchait rien, et peu après le Restart, il parvenait à trouver l’ouverture pour s’imposer devant Lajoux et Nicolas Vandierendonck (Q1 Trackracing).

King et Lauryssen doublent la mise

Entamée ce dimanche sur le coup de 11h45, la Course 2 était marquée dès l’extinction des feux par un crash entre Ziad Geris et le vainqueur AM de la veille, Stijn Lowette ! L’impact était assez violent, les deux pilotes restant sur le carreau, tandis que l’épreuve était d’emblée neutralisée.

Lors du Restart, à la fin du 4ème tour, King prenait la mesure devant Maassen, Soulet, Freymuth, Van Parijs, Derdaele et Cordeel. Pendant que le Britannique se donnait de l’air, avec Maassen tentant de rester dans son sillage immédiat, la bagarre faisait rage pour la 3ème place, opposant Soulet, Van Parijs, Derdaele, Freymuth, Koen et Cordeel ! Sebastian Freymuth et Rik Koen finissaient par perdre du temps après un contact, et si les écarts restaient modestes, la hiérarchie n’évoluait plus.

Harry King remportait donc une victoire autoritaire, la quatrième en quatre courses, s’imposant devant Xavier Maassen et un Maxime Soulet soulagé de monter sur le podium. « Je n’ai rien changé à mon pilotage par rapport à hier, mais cette fois, j’ai su éviter les pénalités, souriait le pilote August Porsche. En quittant l’habitacle, j’ai été trouver Harry King, lui disant que désormais, j’étais très près de lui ! (rire) Mais bon, il a 20 ans de moins que moi, ne l’oublions pas ! » Glenn Van Parijs terminait cette fois au pied du podium, précédant Dylan Derdaele, qui sauvait son week-end avec un top 5, Rik Koen et Ghislain Cordeel.

Nouveau cavalier seul de Jan Lauryssen (Q1 Trackracing) en Pro-Am, le tout assorti d’une 8ème place au classement général. « Un bon week-end, pas de doute, souriait le double vainqueur de Zolder. J’aurais bien sûr aimé encore progresser au classement général, mais globalement, je suis satisfait de ma prestation. Le reste, ce sera pour la prochaine fois. » Didier Glorieux et Tom Boonen complétaient le deuxième top 3 du week-end en Pro-Am.

En AM, après le crash impliquant Stijn Lowette au départ, le Français Sébastien Lajoux (DUWO Racing) effectuait la course en tête, l’emportant devant Jaume Font et Sven Van Laere. « Comme hier, j’ai pris un bon départ, commente Lajoux. Lowette était d’ailleurs derrière moi quand il a été pris dans le crash du départ. Par la suite, un pilote s’est loupé devant moi, je suis monté sur mes freins et j’ai dû laisser passer deux concurrents Pro-Am. Pas grave en soi. J’aime beaucoup l’atmosphère de la Porsche Carrera Cup Benelux, et en tant que Français, je suis touché par les autres pilotes qui font l’effort de parler en français pour m’encourager ou me féliciter. C’est une bien belle compétition. »

C’est à Zandvoort, dans le cadre du meeting ADAC GT Masters, que la Porsche Carrera Cup Benelux 2022 se poursuivra du 24 au 26 juin. Avec un plateau une fois encore impressionnant. « Depuis trois ans, on travaille d’arrache-pied pour démontrer la qualité de notre compétition, explique Olivier Aerts, Series Manager. Non seulement cette saison 2022 se caractérise par un plateau de grande valeur, mais les perspectives d’avenir sont plus que réjouissantes. De nouvelles équipes sont attendues, d’autres, qu’on a vues par le passé, font savoir qu’elles reviendront. Pas de doute, la coupe de marque la plus rapide du Benelux fait référence… »

Mots-clés: Sport Porsche
Porsche Carrera Cup Benelux : Harry King s’impose aussi dans le Limbourg !

Notre sélection d'annonces

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris