Consommer moins grâce aux enseignements de la course

il y a 3 sem.

Qui a dit que la compétition automobile n’avait aucun intérêt pour le particulier ? En transposant à ses modèles XE, XF, E-Pace et F-Pace MHEV les stratégies utilisées en course par ses Formules E (la F1 électrique), Jaguar propose aux conducteurs de disposer en permanence d’un coach en écoconduite.

L’idée n’est pas nouvelle : utiliser les coordonnées GPS, donc savoir en temps réel où le véhicule se trouve afin de prévoir l’approche d’un carrefour, d’un rond-point ou d’une limitation de vitesse et d’inciter ainsi le conducteur à lever le pied. En d’autres termes, à anticiper, ce qui, on ne le dira jamais assez, constitue la base de l’écoconduite.

Car si le fait de lever le pied de l’accélérateur permet de profiter de l’inertie du véhicule sans consommer la moindre goutte de carburant grâce à la coupure d’injection, avec un véhicule hybride ou électrique, une donnée supplémentaire entre en considération, celle de la récupération de l’énergie à la décélération, autrement dit, la possibilité de prolonger l’autonomie électrique de la voiture.

Du circuit à la route

Aussi, Jaguar a décidé de tirer parti des stratégies utilisées en course lors des Grands Prix de Formule E et de les transposer à ses modèles « grand public ». Ainsi, quand une destination est encodée dans le système de navigation, les F-Pace P400e et E-Pace P300e sont capables de gérer elles-mêmes le recours au moteur électrique ou thermique. Les XE, XF, E-Pace et F-Pace MHEV vont plus loin encore grâce à un logiciel d’optimisation prédictive d’utilisation de l’énergie, en fait un coach virtuel d’écoconduite signalant au conducteur de manière visuelle à quel moment il doit cesser d’accélérer.

Jaguar ne communique malheureusement aucune valeur chiffrée du bénéfice que peut apporter un tel dispositif.

Mots-clés: Sport Jaguar
Consommer moins grâce aux enseignements de la course
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris