Le prix des voitures électriques va-t-il exploser ?

il y a 2 mois

Mauvaise nouvelle pour les promoteurs de la mobilité "verte" et pour les grands projets européens : différents paramètres risquent de rendre la voiture électrique encore un peu moins abordable.

L'Europe l'a décidé : 100% des voitures vendues dès 2035 devront être strictement électriques. Et certains pays ou villes "bons élèves" ont même annoncé vouloir anticiper cette date. Mais cette grande idée a du plomb dans l'aile. D'abord parce que des pays membres comme la Tchéquie (dont l'économie repose beaucoup sur la construction automobile), l'Allemagne et l'Italie ont déjà très officiellement fait savoir qu'ils ne suivraient pas cette directive. Et puis surtout, il y a les évènements récents, du côté de l'Ukraine.

Marché des métaux

Entre cette décision européenne et celle de pays comme la Norvège par exemple, qui veut bannir les voitures non-électriques dès 2025, les constructeurs mettent les bouchées doubles pour développer leur offre électrique. Bien évidemment, la demande en matière première explose, et il en va de même pour le prix de ces dernières. Démonstration avec le nickel, actuellement incontournable dans la production de batteries pour voitures électriques. Depuis le début de l'année, son cours avait déjà augmenté de quelque 76%. Et voici que ce métal, dont 7% du total utilisé provient de Russie (2ème plus gros producteur au monde après l'Indonésie), a vu son cours augmenter de… 250% en 2 jours. Tarif actuel : 100.000 dollars la tonne. Il va sans dire que cette explosion devra être répercutée sur le prix des voitures. Bref, pour la transition totale, c'est pas gagné…

Le prix des voitures électriques va-t-il exploser ?
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris