La Flandre pourrait interdire la vente de voitures essence et diesel dès 2027 !

il y a 4 sem.

L’Europe a déjà fixé à 2035 la date butoir pour l’arrêt de la vente de véhicules à moteurs à combustion sur l’ensemble de son territoire. Mais la Flandre veut aller plus vite, et la Ministre de la mobilité Lydia Peeters (Open VLD) vient d’introduire une proposition pour avancer cette limite de huit ans.

« Les calculs effectués par le secteur montrent que vers 2025-2026 […] une voiture électrique aura approximativement le même prix de revient qu’une voiture fonctionnant à l’essence ou au diesel. De plus, de nombreuses voitures de société électriques amorties seront alors sur le marché ». C’est en se basant sur cette anticipation que la Ministre flamande de la mobilité a déposé une proposition sur la table du gouvernement flamand visant à interdire la vente de véhicules au carburant fossile dès 2027.

Lydia Peeters entend ainsi avancer plus encore le planning initial, qui envisageait jusqu’à présent une telle interdiction en 2030, soit cinq ans avant la législation européenne. La Ministre veut même aller plus loin, en n’autorisant plus l’immatriculation de voitures thermique ou partiellement thermiques (hybrides et hybrides rechargeables) dès la fin de la décennie.

Reste à voir si la N-VA, partenaire de coalition de l’Open-VLD dans la majorité flamande, soutiendra cet ambitieuse – mais réaliste ? – proposition, après avoir refusé l’inscription d’une taxe kilométrique dite « intelligente » dans l’accord gouvernemental de la législature en cours.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris