EDITO - Le monde à l'envers

il y a 1 sem. | Stéphane Lémeret

Oui, la planète est un peu à l’envers en ce moment mais est-ce vraiment nouveau !? C’est plutôt de BMW dont je veux vous parler ce mois-ci.

Un constructeur qui jusqu’à présent proposait la meilleure ergonomie du marché, mais qui dans sa dernière nouveauté a tout fait à l’envers. La Série 2 Active Tourer, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, met en effet en pièces un siècle d’évolution positive des cockpits bavarois. C’est inacceptable, et si nous, journalistes automobiles, ne l’écrivons pas, BMW risque de continuer à se fourvoyer. Et comme la marque allemande montre souvent l’exemple à ses concurrentes, il y a urgence à écrire que sur ce coup, elle a tout faux ! À vrai dire, ce n’est pas la première fois dans l’histoire : au début du millénaire, BMW avait aussi fait fausse route avec sa première commande iDrive, beaucoup trop compliquée à utiliser. D’où levée de boucliers de la presse internationale, et mise à niveau du système, ayant débouché sur le meilleur système d’info-divertissement jamais créé à ce jour.

Malheureusement, sans sa dernière réalisation, BMW a supprimé cette commande physique et laissé la place à un « tout à l’écran » initié par ce fabricant d’iPhone sur roues qu’est Tesla. La pire des solutions, dont même Peugeot, après en avoir fait la publicité, revient aujourd’hui en remettant pas mal de boutons dans ses habitacles. Dans l’Active Tourer, pas la moindre commande classique : même pour passer en mode « air recyclé » - très utile et à actionner d’urgence quand on se retrouve derrière un vieux TDI ou un bus des TEC -, il faut pousser à trois endroits différents sur l’écran, avec tous les risques de fausse manoeuvre que cela comprend. C’est pathétique et inacceptable de la part d’une marque comme BMW, qui a toujours tout fait pour que le conducteur soit en pleine possession de ses facultés de conduite.

La cerise sur le gâteau ? Les « brillants » jeunes ingénieurs qui ont développé le système – et qui n’ont sans doute jamais conduit une voiture de leur vie – ont oublié de prévoir une fonction mettant en veille l’air conditionné. En Série 2 Active Tourer, c’est donc clim toute l’année, quelles que soient les conditions météo. A-t-on expliqué à ces techniciens que l’airco ça consomme, souvent inutilement !? Il y a vraiment quelques boulons à resserrer d’urgence du côté de Munich !

C’est d’autant plus dommage que cette nouvelle BMW m’a franchement épaté : confort, tenue de route, consommation, aspects pratiques… L’Active Tourer est une voiture absolument exceptionnelle ! Mais pitié, remettez-nous des boutons dans l’habitacle et virez ces jeunes ingénieurs qui n’ont rien compris à ce qu’est la conduite d’une automobile !

EDITO - Le monde à l'envers
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris