ARVAL : 1 véhicule électrifié = 1 arbre

il y a 1 mois

Arval lance son premier projet international en lien avec la biodiversité. Objectif : avoir financé 500.000 arbres d’ici fin 2025.

 

Pour Arval, l’urgence climatique est une priorité. En tant que leader du marché, la société de location est bien placée pour favoriser la transition vers une mobilité durable et participer activement à la lutte contre le changement climatique. Cette grande ambition est intégrée dans le plan stratégique Arval Beyond : disposer de 500.000 véhicules électrifiés dans la flotte (soit 25% du parc mondial), réduire de 30% les émissions de CO2 par rapport à 2020 et rester une entreprise à bilan carbone neutre.

 

Implication locale

Arval contribue au reboisement des forêts avec Reforest’Action, en charge de superviser et planter les arbres. Ce projet consiste à planter un arbre pour chaque véhicule électrifié loué (électrique et hybride). L’arbre sera planté dans le pays où le véhicule électrifié est livré afin que les collaborateurs et clients locaux soient impliqués dans l’initiative ; laquelle est un engagement fort pour la préservation de la biodiversité et la lutte contre la déforestation.


 

 

70.000 arbres cette année

Le projet d’Arval est lancé dans 8 pays où le loueur compte le plus grand nombre de véhicules électriques en 2021. Il s’agit de la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne et le Royaume-Uni. L’objectif d’ici fin 2021 : 70.000 arbres plantés. Après sa mise en oeuvre dans les pays du G8, cette initiative sera ensuite étendue, en 2022, aux autres pays où Arval est présent. Avec pour ambition d’avoir financé fin 2025 plus de 500.000 arbres.

 

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris