VW ID.Aero : « Passat-ion » de pouvoir

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Conformément à sa feuille de route, Volkswagen agrandit à nouveau sa famille électrique ID avec l’ID.Aero. Cette grande berline au style profilé entend venir chasser allègrement sur les terres de Tesla, Polestar ou même BMW. Mais elle pourrait surtout sonner le glas d’un autre modèle emblématique de la marque.

Avec l’ID.Aero, la famille ID est presque au complet. Elle compte désormais les ID.3, 4, 5 et Buzz, ainsi que l’ID.6 dans d’autres contrées. Grande berline, cette ID.Aero porte bien son nom puisqu’elle affiche un aérodynamisme particulièrement soigné, avec un coefficient de pénétration dans l’air (Cx) de 0,23 seulement. Ce chiffre ne vous parle sans doute pas, mais c’est une excellente valeur, à égalité avec la Tesla Model 3 qui sera, à n’en pas douter, sa principale concurrente. Il est le résultat d’une ligne tout en courbes, sans arête, qui favorise donc l’écoulement de l’air.

L’ID.Aero est annoncée à 620 km WLTP en utilisant la même batterie de 77 kWh que les ID.4 et ID.Buzz notamment, ces derniers étant crédités de 520 et 480 km WLTP respectivement. Voilà qui illustre de manière claire l’importance capitale de l’aérodynamisme pour une voiture électrique.

Cette grande berline quatre portes sera lancée en Chine au cours du second semestre 2023, avant de connaitre une carrière mondiale dès la fin de l’année prochaine. Positionnée « dans le segment à fort volume de la classe moyenne supérieure », elle sera donc l’alter-égo de la Passat. Longtemps archétype de la familiale par excellence, le modèle emblématique est de plus en plus mal-aimé, et l’arrivée de cette ID.Aero plus dans l’air du temps pourrait donc porter le coup fatal à la lignée lancée en 1973.

VW ID.Aero : « Passat-ion » de pouvoir
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris