Un mois de juillet morose

il y a 1 mois

A l’instar de la météo, la vente de voitures neuves se solde par un sombre bilan en juillet.

Le marché des voitures particulières neuves accuse en juillet un recul marqué de ses enregistrements. Avec 27.596 immatriculations, la contraction mensuelle s'élève à -38%, ce qui porte le niveau de marché cumulé depuis le 1er janvier à 259.987 immatriculations, soit un recul de -0,4% par rapport aux chiffres des 7 premiers mois d’une année 2020 considérablement impactée par la crise sanitaire. Au-delà de la pénurie de semi-conducteurs qui affecte la production de véhicules neufs, mais aussi un jour ouvrable en moins recensé en juillet de cette année, l'examen détaillé des statistiques de juillet indique que le recul du marché est principalement à imputer aux particuliers. Celui-ci affiche une contraction de -49%, contre -26,7% pour celui des sociétés.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris