Toyota Aygo X : Toyota mise sur un crossover pour séduire les usagers urbains

il y a 3 sem.

Après deux générations de collaboration avec Peugeot et Citroën, la Toyota Aygo s’émancipe pour devenir un crossover urbain au format de poche. De quoi attirer une nouvelle clientèle dans un segment de plus en plus déserté ?

Mise au point par Toyota Europe (à Zaventem notamment), l’Aygo X partage ses dessous avec la dernière Yaris. Elle est d’ailleurs 23 cm plus longue que le modèle remplacé, ce qui profite aux passagers arrière mais aussi au coffre, dont le volume gagne 60 litres pour en offrir 231 désormais.

Côté style, l’Aygo X marie filiation esthétique avec l’ancien modèle, notamment au niveau de la partie arrière, avec des éléments empruntés aux SUV, tels que sa garde au sol rehaussée et ses protections périphériques en plastique. Quelle que soit la version choisie, la peinture sera d’office bicolore. Les teintes Piment (rouge), Gingembre (beige), Genévrier (bleu) ou Cardamone (vert léger) sont assortie d’une cellule noire en forme de C, de la base des roues avant au sommet du pare-brise en contournant les portières arrière. Et à l’avant, les feux sont Full-LED, technologie encore rare à ce niveau de gamme.

Classique et connecté

L’habitacle revient à plus de classicisme dans son traitement que dans la précédente génération, et embarque le nouveau dispositif multimédia connecté Toyota Smart Connect, qui permettra de profiter d’une réplication de l’écran du smartphone grâce à la compatibilité Android Auto et Apple CarPlay. Ce système pourra être associé à un système audio JBL de 300W et recevra des mises à jour régulières à distance.

La présentation est égayée par des rappels de la couleur extérieure sur les portières, la base du volant ou encore le contour du pommeau de vitesses, et par une sellerie aux motifs « X » dont les surpiqûres sont également assorties à la teinte de carrosserie. En revanche, le premier modèle que nous avons pu approcher nous a quelque peu déçu par la qualité de ses matériaux, qui nous ont semblé plutôt fragiles, chose à laquelle nous ne sommes pas habitués dans une Toyota.

Pas d’hybride

Contrairement au reste de la gamme, l’Aygo X ne sera pas proposée en motorisation hybride. Un choix logique dans un segment ou l’argument prix reste primordial. Le petit 3 cylindres 1.0l de 72 ch et 93 Nm pourra être associé à une boîte manuelle à 5 rapports ou à une nouvelle S-CVT (automatique à variation continue) qui le rendra probablement très agréable en ville. Reste que la consommation est annoncée à 4,7 l/100 km, soit près d’1 l/100 km de plus qu’une Yaris Hybride.

Les tarifs seront dévoilés d’ici à la commercialisation en début d’année prochaine.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris