Taycan GTS, Cayman GT4 RS… Porsche sort le grand jeu au Salon de Los Angeles

il y a 1 sem.

Après des mois d’absence, Porsche fait son retour dans un grand salon automobile à Los Angeles. Le constructeur y dévoile cinq nouveautés, dont certaines ont vraiment de quoi nous faire saliver.

Porsche dévoile notamment une version GT4 RS de son petit coupé Cayman. Une version purement dédiée au plaisir de conduite, avec un châssis retravaillé pour encore plus de réactivité et de précision, et un moteur six-cylindres à plat – architecture chère à Porsche – de 500 chevaux ! Transmis par une boîte automatique à double embrayage via l’essieu arrière, ils permettent à l’auto d’accrocher les 100 km/h en 3,4 secondes, et de pointer à 315 km/h ! Une version Clubsport, réservée à un usage sur piste, est également proposée.

Du sport pour la Taycan

Parallèlement, Porsche lève le voile sur la variante GTS de sa Taycan avec également l'arrivée d'une Taycan Sport Turismo GTS. Comme pour les autres modèles, ces variantes orientées (elles aussi) vers les sensations de conduite prennent place entre les finitions 4S et Turbo dans la gamme. La berline et le break électriques développent désormais une puissance maximale de 598 chevaux ! Elle se reconnaissent par une présentation extérieure un brin plus agressive, et par des réglages de châssis optimisés, notamment pour l’essieu arrière directionnel. Le tout, avec toujours une excellente autonomie : 504 km WLTP.

Du luxe pour la Panamera

Malmenée par la Taycan, la Panamera n’a pas encore dit son dernier mot pour autant. Elle reçoit une nouvelle finition très haut de gamme. Baptisée Platinum Edition, elle se caractérise par ses éléments en platine satinés (Satin Gloss Platinum) et ses jantes de 21 pouces exclusives. Orientée vers le confort des passagers, elle offre d’emblée les sièges électriques à 14 réglages, la suspension adaptative et le système audio Bose.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris