Renault Kangoo Van : de bonnes idées et de grandes ambitions

il y a 3 sem.

Comme le ludospace, la fourgonnette Renault Kangoo se renouvelle après une longue carrière de 14 millésimes. L’utilitaire français se donne donc les moyens de ses ambitions, avec une mise à niveau sensible assortie de quelques astucieuses nouveautés qui devraient faciliter le quotidien des professionnels.

Passons rapidement sur l’esthétique de ce nouveau Kangoo. Difficile en effet de réinventer le roue pour un véhicule dédié avant tout à se montrer pratique. Mais reconnaissons toutefois au nouveau modèle un allure nettement plus mature que son prédécesseur. Cette maturité se retrouve aussi dans l’équipement proposé, en option ou sur les finitions les plus élevées. On citera pêle-mêle le multimédia connecté, les phares avant full-LED, le régulateur de vitesse avec fonction stop&go dans les bouchons (en complément de la boîte de vitesses automatique) et la panoplie complète de systèmes de sécurité utiles et moins utiles. On notera aussi la présence d’une caméra arrière pour pallier l’absence de vitre sur les versions tôlées, malheureusement un peu compliquée à appréhender en manœuvres à cause de l’important angle-mort qu’elle génère.

Ingénieux

 

Mais l’atout majeur de ce Kangoo, c’est son ouverture « Sésame ouvre-toi par Renault » qui supprime le pied central entre la porte passager et la porte coulissante pour faciliter le chargement latéral d’objets encombrants, à plat jusqu’au tableau de bord en repliant le siège passager. Dommage que la manœuvre ne soit pas aussi aisée que chez certains concurrents, puisqu’il faut ici ôter l’appuie-tête et basculer assise et dossier séparément. En option, il est également possible de disposer d’un atelier escamotable qu’apprécieront surement les artisans. Cette portière si particulière est le principal atout de ce nouveau Kangoo, dont les valeurs utiles restent en revanche moyennes pour le segment : 3,3 m³ utiles (3,9 m³ siège passager rabattu) et 600 kg, portés à 800 kg en option. Là encore, la concurrence fait mieux. Notons encore que si le Kangoo a déjà progressé de 20 cm en longueur au saut de génération, une version allongée sera proposée dans quelques mois. La version « Compact » est en revanche abandonnée.

 

Verdict

 

La porte « Sésame… » sera sans doute un véritable atout pour une partie de la clientèle. Le Kangoo marque également un sérieux bond en avant en matière de comportement routier, tant en termes de commandes (direction, boîte) que de motorisations. L’excellent 1.3 TCe 130, moteur le plus musclé de l’offre, est un véritable régal doublé d’une consommation parfaitement contrôlée : 6,3l/100km durant notre essai. Le Kangoo fait donc preuve de la même maturité sur la route que dans son style et ses équipements. Mais son tarif est en nette hause, avec un prix de base de 19.100 €. De quoi laisser un peu d’air au Renault Express, version « Low cost » du Kangoo qui fait son retour dans la gamme.

Ses bons côtés

-        Son ingénieuse porte « Sésame ouvre-toi par Renault »

-        Son comportement routier digne d’un petit SUV

-        La richesse de ses équipements optionnels

 

 

Renault Kangoo Van 1.3l TCe

Longueur : 4,486 m

Largeur : 1,919 m

Hauteur : 1,864 m

Volume utile : 3,3 – 3,9 m³

Poids : 1 681 kg

Consommation moyenne (WLTP) : 6,1-6,9 l/100km

Puissance : 130 ch

Couple : 240 Nm

Vitesse max : 183 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 11,8 s

Emissions CO2 (WLTP) : 152-156 g/km

Prix de base : 19 100€ HTVA

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris