Pas d’éclaircie en vue sur le marché automobile belge

il y a 3 sem.

Où s’arrêtera la dégringolade des immatriculations ? Le mois d’octobre 2021 a de nouveau été marqué par une chute vertigineuse comparé à celui de 2020 : -35,29% ! Un triste record hors périodes de fermeture pour cause de confinement.

Avec 25.045 immatriculations, le marché automobile a accusé plus d’un tiers d’immatriculations de moins que douze mois plus tôt (38.703 en octobre 2020). Les causes sont connues, et toujours les mêmes : Covid-19 et pénuries de semi-conducteurs qui continuent d’impacter la production et donc la livraison de véhicules neufs.

Du coup, le fossé se creuse plus encore au cumul de l’année, passant de -6% fin septembre à -9% désormais avec un total de 338.612 immatriculations sur 10 mois. Avec 34.566 immatriculations, BMW mène toujours la danse et tire bien son épingle du jeu, en hausse de 13,56% par rapport à l’an dernier. La marque premium devance Volkswagen (30.924) et Peugeot (24.808), tous deux en recul de plus de 12%.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris