Pagani appartient désormais en partie à l’Arabie Saoudite

il y a 2 sem.

Le constructeur italien a été racheté à concurrence de 30% par le fonds souverain Public Investment Fund saoudien. Un soutien financier appréciable pour cette société qui ne produit que quelques voitures par an.

Créé en 1992 par l’argentin Horacio Pagani, le constructeur éponyme est spécialisé dans les supercars aux performances exceptionnelles. C’est avec la Zonda à moteur Mercedes-AMG que la firme s’est fait connaître du grand public et a forgé sa réputation d’obsession pour une qualité de finition extrême. En 2011 est présentée l’Huayra qui dispose également d’un V12 AMG. Toujours en production, celle-ci commence à accuser le poids des ans. C’est pourquoi l’arrivée d’un fonds national saoudien dans son capital à concurrence de 30% apporte de l’air frais à la société qui serait en train de préparer un nouveau modèle que l’on dit électrifié. Les accords ne prévoient aucun changement à la tête de la firme dont la direction reste aux mains des Pagani. De son côté, l’Arabie Saoudite cherche à développer des activités autres que le pétrole. Son fonds d’investissement a d’ailleurs récemment acquis des parts de McLaren et du constructeur chinois Lucid Motors.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris