Nouveau nez pour la BMW Série 2 Active Tourer. Et quel nez !

il y a 1 sem. | Nicolas Morlet

La BMW Série 2 Active Tourer adopte à son tour les grandes « narines », nouvelle marque de fabrique des calandres de la marque, à l’occasion de son restylage de mi-carrière. Elle en profite également pour enrichir son offre d’une nouvelle motorisation hybride rechargeable.

A l’occasion de ce facelift, la face avant du monospace Série 2 est entièrement redessinée pour intégrer une calandre aux naseaux élargis et chromés, combinée à des feux au dessin affiné. La face avant présente ainsi un visage plus expressif, tandis qu’à l’arrière les nouveaux feux adoptent des LED et des traits adoucis.

 

Le changement est encore plus profond à bord, où c’est l’ensemble du meuble de bord qui a été revu pour se calquer sur celui du dernier iX. On retrouve donc une simplification très nette des commandes physiques, au profit d’un écran incurvé composé de deux dalles (10,7 et 10,25’’) pour l’instrumentation et l’infodivertissement. Le système multimédia est l’OS8, le dernier en date, doté d’une nouvelle interface et de l’assistant personnel vocal de BMW.

 

Double offre plug-in

 

Côté moteur l’offre est également adaptée, avec l’apparition de l’hybridation légère sur les 223i (218 ch) et 220i (17 ch), et l’adoption en série de la transmission automatique à 7 rapports sur tous les moteurs (218i 136 ch et 218d 150 ch).


L’année prochaine s’ajouteront deux motorisations hybrides rechargeables. La 225e xDrive sera reconduite avec une puissance portée à 245 ch (136 ch essence + 109 ch électriques). Et elle sera coiffée d’une seconde version, 230e xDrive de 326 ch associant un moteur essence de 150 ch à une unité électrique de 176 ch. L’une et l’autre profiteront également d’une batterie plus généreuse de 14,9 kWh nets, permettant de parcourir jusqu’à 80 km en mode 100% électrique.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris