Moskvitch pourrait renaitre de ses cendres dès ce mois de décembre

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

La guerre en Ukraine a poussé la plupart des grandes marques à quitter le marché russe suite aux sanctions occidentales. Renault a notamment été contraint « d’offrir » son usine moscovite à la ville de Moscou. Un site d’où pourraient sortir des Moskvitch dès ce mois de décembre.

Sitôt la cession de l’usine signée, le maire de Moscou avait fait part de son intention d’y produire à nouveaux des automobiles à très court terme. La renaissance de la marque soviétique Moskvitch était alors sur les rails, 21 ans après avoir produit sa dernière voiture. Un retour qui pourrait donc avoir lieu avant la fin de l’année.

Avec quel(s) modèle(s) ? Mystère. Selon Automotive News, Kamaz, propriétaire de la marque Moskvitch, pourrait s’associer au Chinois JAC pour utiliser l’un de ses modèles. L’objectif est de produire encore 600 véhicules cette année, et jusqu’à 50.000 unités dès l’année prochaine. Un pari risqué dans une Russie où le marché automobile s’est complètement effondré.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris