Les consommateurs ne sont pas prêts à payer plus

il y a 2 mois | Maxime Pasture

Selon une étude mondiale et annuelle du cabinet Deloitte, la majorité des consommateurs ne sont pas prêts à payer plus cher pour des voitures équipées de technologies dernier cri.

Alors que les prix des voitures ne cessent d’augmenter, une large majorité des consommateurs ne sont pas prêts à payer plus de 400 euros supplémentaires pour des équipements de sécurité, de divertissement ou des nouvelles motorisations.

« Une majorité de la population attend que l'on maintienne le prix de vente tout en continuant à augmenter le niveau de technologie », a souligné chez Deloitte Guillaume Crunelle, lors d'une conférence de presse.

Des voitures électriques, à quel prix ?

L'intérêt pour les voitures électriques augmente, notamment à cause de leur faible coût d'usage et de leur pollution plus limitée. Néanmoins, l’échantillon belge interrogé par l’étude révèle que 45% des Belges ne sont pas encore convaincus que le passage au 100% électrique aura un impact positif pour l’environnement. Ceux qui refusent l'électrique indiquent que le prix d’achat, l'autonomie et le manque de bornes de recharge sont leurs principaux freins.

83% des Belges estiment que le prix d’achat d’un véhicule électrique doit être inférieur à 50.000 €. La majorité des sondés belges (39%) affirme que le prix d’achat raisonnable doit se situer entre 15.000 et 30.000 €.

L’enquête mondiale de Deloitte a interrogé 26.000 personnes dans 25 pays, dont 1.046 Belges.

Les consommateurs ne sont pas prêts à payer plus
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris