La crise des semi-conducteurs pourrait coûter 210 milliards de dollars aux constructeurs automobiles cette année.

il y a 3 sem.

Les problèmes d’approvisionnement en puces électroniques que rencontrent les conducteurs ne semblent pas près de s’estomper. Des constructeurs toujours plus nombreux sont contraints de ralentir leurs chaines, faute de composants. Une situation qui leur coûtera très cher.

Selon la société de consultance Alixpartners a chiffré le manque à gagner pour les constructeurs automobiles à 210 milliards de dollars pour l’année 2021. Un montant presque doublé par rapport aux prévisions précédentes de mai, qui chiffrait alors ces pertes de revenus à 110 milliards.


Il faut dire que la situation ne fait qu’empirer, obligeant un nombre croissant de constructeurs à réduire leur production. Plus tôt cette semaine, le géant japonais Toyota a annoncé la mise à l’arrêt de 14 (!) de ses usines durant le mois d’octobre ! Ce sont ainsi 3,9 millions de véhicules qui pourraient ne pas être produits cette année.


Selon Automotive News Europe, les délais de livraison pour les micro-conducteurs sont désormais de 21 semaines, et la crise pourrait durer plusieurs années encore.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris