La Smart #1 revue à la sauce Brabus : ça va piquer !

il y a 1 mois

Le célèbre préparateur de Bottrop (en Allemagne) s’est penché sur le berceau de la Smart #1. Déjà que le premier SUV électrique de Smart ne manquait pas de peps avec ses 272 ch, le moins qu’on puisse dire est que sa transformation annonce une métamorphose totale, avec une puissance annoncée à 400 ch !

La #1, c’est le premier modèle du renouveau de Smart, aujourd’hui une coentreprise très ambitieuse entre Mercedes-Benz et le géant chinois Geely. Smart envisage en effet de se positionner comme l’un des principaux constructeurs de véhicules électriques intelligents dans le segment du haut de gamme.

Autant donc ne pas y aller avec le dos de la cuillère et proposer une variante très énervée. Une espèce de vitrine technologique dont le constructeur espère des retombées positives sur les modèles classiques. Et puis, cela permet aussi de faire patienter les potentiels clients. Car si tout va bien (ce qui nous étonnerait compte tenu du climat géopolitique actuel), la Smart #1 ne devrait pas nous arriver avant le début de l’année prochaine.

La version développée par Brabus propose pas moins de 400 ch ! On ignore encore si toute cette cavalerie viendra d’un second moteur, de même que le préparateur n’a communiqué aucune information quant au pack de batteries.

Bien entendu, la #1 Brabus proposera un look en rapport avec ses performances (que l’on imagine explosives). Citons entre autres un toit et des boîtiers de rétroviseurs rouges, un bouclier avant plus agressif, un gros aileron, et des jantes en alu de 19 pouces. Le rouge sera également de mise à l’intérieur, que ce soit sur les sièges, l’éclairage d’ambiance, ou d’autres éléments tels que le liseré des aérateurs.

A l’heure actuelle, le prix de cette version n’est pas encore connu.

La Smart #1 revue à la sauce Brabus : ça va piquer !
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris