La Renault Mégane change radicalement et devient électrique

il y a 1 sem. | Nicolas Morlet

C’était attendu, c’est désormais confirmé : la prochaine Renault Mégane prendra l’allure d’un crossover compact, et adoptera une motorisation 100% électrique. Les protos peaufineront leur mise au point sur route ouverte dans les prochaines semaines.

 

Renault Mégane E-Tech Electric, ou MeganE (prononcez « Megan-i ») : Renault laisse le choix de la manière de nommer son futur modèle. Jusqu’alors compacte, mais également déclinée en break et dans le passé en coupé et en cabriolet, le modèle change de style pour adopter une allure bien plus massive de crossover, à mi-chemin entre une voiture traditionnelle et un SUV. Il s’agit en fait tout simplement de la version de série du concept Mégane eVision présenté à l’automne 2020 dont la version de série est restée très proche.

 

 

450 kilomètres

Basée sur la nouvelle plateforme de l’Alliance spécialement développée pour les véhicules électriques (CMF-EV), la nouvelle Renault Mégane reçoit une chaine de traction électrique inédite. Le moteur de 160 kW (217 ch) est alimentée par une batterie de 60 kWh, qui laisse présager d’une autonomie WLTP de 450 km. Les autres détails, concernant la charge notamment, restent pour l’instant à la discrétion du constructeur.

 

 

Sur la route dès cet été

Cette nouvelle Mégane, vous pourrez la croiser dès cet été si vous vous rendez chez nos voisins français, puisque 30 exemplaires sillonneront les routes aux mains des ingénieurs Renault pour leur dernières phases de mise au point. Ces protos seront revêtus d’un camouflage inédit dessiné en interne dont les lignes font écho au nouveau logo de la marque. La nouvelle Mégane devrait faire son apparition en showroom d’ici la fin de l’année.

 

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris