La Lotus Emira déjà récompensée

il y a 5 j

Après avoir été validée en version V6 par notre journaliste cet été, en octobre dernier, la Lotus Emira a été nommée « Voiture de sport de l’année » lors des prestigieux News UK Motor Awards. Mais quels sont ses ingrédients « magiques » qui font l’unanimité ?

Si vous faites partie des fidèles au magazine Auto Trends, vous aviez sûrement lu avec attention notre essai de la Lotus Emira V6 en septembre dernier. Voici ce que notre journaliste tirait comme conclusion : « La Lotus Emira V6 reste un vrai coupé sportif, avec certes une dimension « GT » que les plus puristes parmi vous regretteront peut-être, mais qui permet à Lotus d’envisager d’étendre sa clientèle. Et c’est bien là l’objectif poursuivi. En 2021, les ventes de Lotus – essentiellement des commandes d’Emira – ont battu des records vieux de plus de 10 ans. Preuve que les têtes pensantes d’Hethel ont visé juste ! »

Une vraie Lotus, mais confortable et technologique

Plus récemment, la dernière Lotus à moteur thermique a été mise à l’honneur sur son marché national, en étant nommée « Voiture de sport de l’année » par les influents Sunday technologie, de confort et de raffinement. » De son côté, Will Dron, rédacteur en chef de Driving.co.uk, a déclaré : « Le fait d’être la dernière voiture à essence de Lotus est important, mais la pression est d’autant plus forte pour l’Emira qu’elle remplace les brillantes Elise, Exige et Evora. De façon étonnante, l’équipe de Hethel l’a rendue tout aussi agréable à conduire tout en lui greffant des Times, Driving.co.uk et Times LUXX, à l’occasion des News UK Motor Awards. Dans la citation des juges, qui comprenaient un certain nombre d’écrivains et de commentateurs automobiles très respectés, la Lotus Emira a été saluée comme « non seulement brillante à conduire, mais elle marque également un nouveau chapitre dans l’histoire du constructeur en tant que dernière voiture à essence. Et si Lotus a toujours fabriqué de véritables voitures de pilotes, l’Emira marque un bond en avant pour la marque en termes de qualités moins présentes sur les anciens modèles, à savoir le confort, la commodité, le raffinement et la technologie. Nous avons là une véritable rivale de la Porsche Cayman, avec tous les attributs qu’un acheteur de voiture de sport moderne exige. » Tout passionné d’automobile vous le confirmera : si un modèle rivalise sérieusement avec une Porsche, c’est qu’il s’agit d’une très bonne voiture.

4 ou 6 cylindres

Pour rappel, la Lotus Emira est proposée avec deux motorisations situées en position centrale arrière. Le V6 suralimenté de 3,5 litres développe 400 chevaux. Il est disponible en boîte manuelle 6 rapports ou automatique. Dès 2023, le moteur « i4 » de 360 chevaux, marié à une boîte DCT double-embrayage, viendra renforcer l’offre. Le bloc de base est le 4-cylindres 2,0 litres turbo de série le plus performant au monde d’origine Mercedes-AMG.

La Lotus Emira accélère de 0 à 100 km/h en 4,3 secondes (V6, boîte auto) et pointe à 290 km/h.

(partner content) 

La Lotus Emira déjà récompensée
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris