L’Alpenglow révèle le futur d’Alpine

il y a 1 mois | Frédéric De Backer

C’est un concept-car, et comme tous les concept-cars, il ne faut pas s’attendre à le voir débarquer un jour sur nos routes. N’empêche, l’Alpenglow présenté au Salon de l’Automobile de Paris est la projection de ce que sera la future hypercar de la marque engagée en championnat du monde d’endurance et aux 24 Heures du Mans 2024. Le constructeur précise aussi qu’il s’inspirera des codes stylistiques de son prototype pour ses futurs modèles électriques.

Alpenglow signifie « lueur des Alpes », une référence à la lueur des montagnes au coucher du soleil. Plus concrètement, on remarque une aérodynamique très travaillée, avec des pontons découpés qui favorisent l’écoulement de l’air et un aileron arrière mobile. Quant aux ailes fuselées, elles rappellent l’arrière des Alpine A210 et A220 qui étaient engagées aux 24 Heures du Mans à la fin des années 60.

Dans le cockpit, directement dérivé de celui des voitures de course, Alpine a opté pour la transparence. Pédales, palettes du volant et capot moteur laissent apparaître les parties techniques habituellement dissimulées. Une manière de mieux communiquer sur l’aspect durable de l’engin qui utilise de l’hydrogène « vert » produit par l’électrolyse de l’eau.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris