Hyundai électrifie son label sportif N

il y a 4 sem.

Le constructeur coréen vient de dévoiler deux concepts qui annoncent une nouvelle évolution dans l'électrification de Hyundai : après les électriques familiales, il y aura des électriques sportives.

Les fidèles lecteurs le savent : les Hyundai estampillées "N" sont de remarquables bombes, qui peuvent vraiment prétendre au qualificatif "sportif". Fort d'un succès déjà plus qu'honorable pour ses voitures électriques Ioniq, notamment de l'Ioniq 5, le constructeur a décidé de passer à l'étape suivante, en injectant encore plus d'émotion et de passion dans le monde de l'électromobilité. En témoignent deux concepts qui n'ont pas manqué de nous intéresser.

RN22e

Tout d'abord, il y a la RN22e, qui n'est autre qu'une version sur-boostée de la Ioniq 6, présentée la semaine dernière et qui arrivera en concessions avant la fin de l'année. Racé et aérodynamique, le modèle est effectivement un bon point de départ pour une voiture sportive. Hyundai annonce une puissance totale de 585 ch et un couple de 740 Nm, ainsi que plus de 250 km/h en pointe. Mais la puissance n'étant pas le seul argument d'une sportive, on apprend aussi que le poids est significativement réduit par rapport à celui de la Ioniq 6, grâce à de nombreuses pièces réalisées par impression 3D.

N Vision 74

Mais nous, c'est plutôt pour celle-ci que nous avons craqué. D'abord parce que son look est directement inspiré de la Hyundai Pony Coupé de 1974, dont le design était signé du maître italien Giugiaro. Nous trouvons la réinterprétation de ce design franchement réussie. Et au-delà de l'esthétique, il y a la technique. Car alors que la RN22e est une électrique à batterie classique, la N Vision 74 est la première à emmener une autre technologie vers la sportivité : la pile à combustible. Ceci est en effet une voiture électrique "à hydrogène", solution chère à Hyundai, et souvent présentée comme plus viable que les simples batteries, en raison de la facilité de ravitaillement. Avec sa batterie d’une capacité de 62,4 kWh, sa pile à combustible de 85 kW et des réservoirs de 4,2 kg d'hydrogène, la N Vision 74 revendique de jolis chiffres : 680 ch, 900 Nm, 250 km/h en pointe, et 600 km d'autonomie.

A l'heure actuelle, ces deux véhicules sont surtout des laboratoires roulant. Et si on imagine bien qu'une Ioniq 6 N sera commercialisée un jour, c'est hélas moins sûr pour la "Pony moderne". Quoi qu'il en soit, la première Hyundai électrique sportive est programmée pour 2023 : ce sera la Ioniq 5 N.

Hyundai électrifie son label sportif N
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris