Essai auto Jeep Wrangler 4xe : Vrai dur à l’appétit léger

il y a 3 sem. | Nicolas Morlet

Après les SUV Renegade et Compass, c’est au tour de l’iconique Wrangler de se mettre à l’électricité. Une transition qui se fait par le biais d’une motorisation hybride rechargeable, qui rend la vénérable Jeep plus vertueuse qu’elle ne l’a jamais été !

Quelques semaines après le Land Rover Defender, le Jeep Wrangler est donc le second franchisseur pur et dur à adopter une prise de courant. La sienne sert à charger sa batterie de 17,3 kW/h, qui lui autorise une quarantaine de kilomètres sans émission locale, à la seule force de son moteur électrique. Le fait de rouler sans bruit dans un véhicule tel que le Wrangler ne lui apporte que plus de charme. D’autant que ce mode de fonctionnement n’altère en rien les capacités en tout-terrain exceptionnelles. Il est donc tout à fait possible d’explorer un sous-bois en verrouillant les différentiels avant et arrière, de traverser un gué de 76 cm de profondeur, ou de se sortir d’escalader une montagne en activant la gamme de vitesses courtes, comme sur n’importe quel Wrangler. Ou simplement aller chercher ses croissants sans réveiller les voisins.

Vert et rapide !

 

Mais plus étonnant, ce Wrangler 4xe est également le plus véloce de ses pairs sur la route. Nous ne parlerons pas de comportement dynamique ; sa position de conduite si particulière, et sa direction aléatoire rappellent à chaque instant que l’on est bien à bord d’un redoutable tout-terrain, et participe indubitablement à son charme. Mais lorsque l’unité électrique et le moteur 2.0l essence de 272 ch travaillent ensemble, ce ne sont pas moins de 380 ch qui sont disponibles, rendant les performances assez stupéfiantes au regard de la carrure de l’engin : 6,4 secondes suffisent à passer de 0 à 100 km/h ! Mais pour en profiter, il faudra bien évidemment penser à charger régulièrement la batterie. Car une fois cette dernière épuisée, le moteur essence manque de caractère, et sa sonorité décevante grève un peu le plaisir derrière le volant. Et surtout, la consommation augmente de manière vertigineuse pour tutoyer les 10 à 12l/100km, quand Jeep en annonce 3,5l en WLTP (79 gr/km).

Verdict

 

Utilisé à bon escient, en optimisant les trajets à l’électricité, le Jeep Wrangler 4xe ne manque pas de charme. Il permet de réduire son empreinte environnementale, tout en profitant d’un véhicule qui offre un sentiment de liberté sans commune mesure. Car comme sur ses aïeuls, toit, portières et même pare-brise sont amovibles pour laisser les passagers profiter du grand air. Un plaisir qui peut se conjuguer ici à un silence de marche quasi-total. Mais ce plaisir à un prix, et il est plutôt salé : 68.300€ au bas mot, soit près de 10.000€ de plus que le modèle équivalent en essence.

Ses bons côtés :

-        Ses sensations de conduite de vrai 4x4

-        Ses capacités de franchissement intactes

-        Son style et son côté fun inimitables

 

 

Jeep Wrangler 4xe

Longueur : 4,882 m

Largeur : 1,894 m

Hauteur : 1,838 m

Coffre : 533 l

Poids : 2 276 kg

Consommation moyenne (WLTP) : 3,5 l/100km

Puissance : 380 ch

Couple : 637 Nm

Vitesse max : 177 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 6,4 s

Emissions CO2 (WLTP) : 79 g/km

Prix de base : 68 300€ HTVA

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris