Essai auto Ford S-Max Hybrid : Résistance !

il y a 2 sem. | Nicolas Morlet

Un temps roi de la planète auto, les monospaces ont aujourd’hui pratiquement tous quitté la route, terrassés par les SUV. Les Ford S-Max et Galaxy font toutefois de la résistance ! Il viennent d’ailleurs de s’équiper d’une toute nouvelle motorisation hybride.

Si les deux monospaces existent toujours bel est bien, c’est sur le S-Max que nous avons jeté notre dévolu, le plus « sportif » des deux. Ce grand bébé de 4,80 m de long sur presque deux de large n’est plus à présenter, lui qui sillonne nos routes depuis six ans sans changement notable, hormis quelques retouches de détails en 2019. Cela ne l’empêche pas de proposer un niveau d’équipement tout à fait à la page, tant sur le plan des aides à la conduite (régulateur adaptatif avec gestion des bouchons…) que de la connectivité (Apple Carplay et Android Auto). Reconnaissons par contre que la présentation intérieure, qui n’a jamais été à l’avant-garde de la modernité, commence vraiment à accuser le coup.

Mais évidemment, là où ce S-Max (et plus encore le Galaxy) conserve tout son intérêt, c’est en matière d’espace à bord. Jusqu’à 7 adultes peuvent prendre place à bord, et dans la configuration 5 places, le volume utile est de 700 litres sous le cache-bagage, et jusqu’à 2.200 litres en repliant tous les sièges. En matière de rapport encombrement/espace à bord, difficile de faire mieux.

Sous la norme

 

Mais c’est donc sous le capot que se cache la vraie nouveauté. Signe des temps, les moteurs diesel ont cédé leur place à une motorisation hybride essence. Un « gros » moteur 2.5l secondé d’une motorisation électrique qui n’a pour but que de l’épauler, lui-même alimenté par une petite batterie de 1,1 kWh. Une configuration similaire à celle du Kuga Hybrid qui, disons-le franchement, nous laissait dubitatifs quant à son efficience réelle dans un véhicule de presque 2 tonnes. La surprise n’en fut donc que plus grande lorsque nous avons relevé 5,8l/100km de moyenne après 425 km parcourus durant nos quelques jours d’essai. C’est 0,6l/100km… sous la consommation WLTP annoncée par le constructeur ! Une belle prouesse dans des conditions de trafic normales. Cela traduit l’excellente gestion du système hybride de Ford, proche de la référence Toyota, totalement dédié à l’économie d’énergie en dépit de sa puissance. C’est parfois frustrant car le châssis du S-Max a plus que de beaux restes lorsque papa haussera le rythme.

 

Verdict

 

Toujours aussi pratique à l’usage, faisant toujours montre d’un bel enthousiasme routier, le S-Max ajoute désormais une motorisation hybride très efficiente à son arc pour essayer de faire revenir les clients partis vers les SUV. A 44.370€ en finition ST-Line illustrée ici (à partir de 39.930€ en base), il est environ 4.000€ plus cher que le Kuga avec lequel il partage sa motorisation. Cette dernière est en revanche toujours aussi pénalisante en Wallonie et à Bruxelles par sa « grosse » cylindrée, qui pèse sur la taxe de circulation annuelle (650€). Et les 147 gr/km limitent la déductibilité fiscale pour les professionnels à 50%.

Ses bons côtés

 

-        Son espace intérieur et ses aspects pratiques

-        Son comportement routier bien équilibré entre confort et dynamisme

-        Ses consommations réelles parfaitement contenues

 

 

Ford S-Max Hybrid

Longueur : 4,804 m

Largeur : 1,916 m

Hauteur : 1,684 m

Coffre : 700 l

Poids : 1 902 kg

Consommation moyenne : 6,4 l/100 km

Puissance : 190 ch

Couple : 200 Nm

Vitesse max : 185 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 9,8 s

CO2 (WLTP) : 146 g/km

Prix de base : 39.930 €

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris