Aehra, un nouveau constructeur italien de… SUV électrique

il y a 2 sem. | Nicolas Morlet

La transition énergétique vers la voiture électrique apporte son lot de nouvelles entreprises qui espèrent conquérir le marché automobile. Dernière en date : Aehra. Et pour une fois, elle n’est pas chinoise, mais italienne.

Aehra vient de dévoiler les derniers rendus de son SUV, qui fera sa première apparition mondiale en février 2023. Avec ce modèle « ultra-premium », la Start-up veut révolutionner la mobilité électrique, tant sur le plan du design que de la technologie. Basée à Milan, Aehra s’appuie sur une ingénierie « de classe mondiale » et un service clientèle américain.

Le style est en tout cas très différent de ce que l’on connait actuellement. Dicté par l’aérodynamisme, il adopte un capot avant très court et un pavillon sans arête depuis la base du pare-brise à l’extrémité arrière. Les portières s’ouvrent selon une cinématique particulière, spécialement étudiée pour permettre un accès aisé à l’habitacle. L’empattement de 3 mètres est non-seulement le gage d’une excellente habitabilité à l’arrière, mais permet aussi de caser une batterie de taille généreuse, promesse d’une belle autonomie, qu’Aehra annonce à plus de 800 kilomètres !

Résolument haut de gamme, le SUV italien proposera une gamme de puissances entre 550 et 600 kW (748 à 816 ch !) et une vitesse maximale de 265 km/h. Le tout, avec un poids contenu sous les 2 tonnes qui devrait lui conférer un certain dynamisme routier.

Si le développement suit son cours tel qu’escompté, l’Aehra devrait arriver sur le marché en 2025, dans une fourchette de prix comprise entre 160.000€ et 180.000 €.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris