Une voiture solaire belge bientôt au Maroc

il y a 1 mois

Conçue par une équipe de 20 étudiants en ingénierie à la KUL, la BluePoint Atlas va défendre les couleurs de la Belgique au Solar Challenge Marocco, la première course de voitures solaires sur le continent africain.

Tous les deux ans, l'Agoria Solar Team construit une toute nouvelle voiture solaire afin de démontrer les possibilités offertes par les énergies renouvelables et les dernières avancées technologiques. La pilote Birgitt Peeters a parcouru hier les premiers mètres avec la toute nouvelle voiture solaire, baptisée BluePoint Atlas, le long du musée de l’Afrique à Tervuren. La Solar Team participera cet automne pour la première fois à une compétition internationale sur le continent africain. La barre est haute pour les Belges, dans la mesure où ils avaient été sacrés champions d'Europe et du monde avec leur précédente voiture solaire en 2019. La neuvième voiture solaire belge a été améliorée et optimisée sur différents points par rapport aux versions précédentes. Le choix d'une forme pointue constitue l’élément le plus frappant : ce profil garantit une résistance à l'air minimale, ce qui permet de réduire considérablement la consommation d'énergie. Outre sa forme unique, la BluePoint Atlas possède également une roue de moins que les voitures solaires précédentes. L'avantage d'un tricycle est la réduction de la surface de contact avec le sol, ce qui entraîne une moindre friction. Pour améliorer la stabilité lors de la conduite, elle possède deux roues à l'avant et une roue centrale à l'arrière. Au Maroc, la voiture devra parcourir 2.500 km en 5 jours ; les dénivelés importants constitueront un défi de taille pour cet engin hors du commun !

Mots-clés: Mobilité
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris