Un tiers des employés ne veut pas de voiture électrique

il y a 1 mois

Une enquête du secrétariat social Securex révèle que 3 employés sur 10 en Belgique sont encore réticents à la voiture de société électrique. Pourtant, à partir de 2026, seules les voitures 100% électrique offriront encore des avantages fiscaux aux entreprises.

Selon cette enquête, 31% des travailleurs interrogés ne souhaitent pas avoir une voiture de fonction électrique pour différentes raisons. La moitié d’entre eux affirme ainsi que ce type de véhicule ne correspond pas à leurs besoins professionnels car ils parcourent de longues distances. Un cinquième d’entre eux estime aussi que les voitures électriques ne sont pas encore suffisamment fiables.

 

À l’inverse, 42% des travailleurs interrogés seraient prêts à passer à la voiture électrique même s’ils émettent toutefois certaines conditions. Pour la moitié d’entre eux, c’est la garantie qu’il y ait assez de bornes de recharge qui est déterminante. La même proportion estime aussi que ce nouveau type de véhicule doit nécessairement répondre à leurs besoins personnels et professionnels. Un tiers d’entre eux veut aussi être certain que la voiture électrique n’engendrera pas plus de coûts.

 

« On constate que les conditions imposées par les travailleurs proviennent surtout du fait qu’ils ne sont pas suffisamment informés sur la voiture électrique et son infrastructure » conclut Guillaume Bosmans, HR Research Associate chez Securex. « C’est un point sur lequel le gouvernement devrait travailler. »

Mots-clés: Mobilité
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris