Recyclage chimique : des pneus usagés aux poignées de porte

il y a 3 sem.

Mercedes-Benz s'attaque à la circularité avec BASF et la start-up Pyrum Innovations AG pour proposer un plastique recyclé de qualité, élaboré à partir de vieux pneus.

Mercedes-Benz travaille avec un certain nombre de partenaires afin de parvenir à une approche circulaire des pneus usagés. Une des voies explorées tire parti du processus de recyclage chimique de BASF. Le point de départ est l'huile de pyrolyse générée à partir de pneus usagés par l'entreprise de pyrolyse Pyrum Innovations AG. BASF y joint du biométhane provenant de déchets agricoles. En utilisant ces deux matériaux conjointement, il est possible de créer un plastique de qualité tout en réduisant l’utilisation de ressources fossiles, et donc l'empreinte carbone.

Répondant aux exigences de qualité de Mercedes-Benz, notamment en matière de mise en peinture et de sécurité en cas de collision, ce plastique d’un genre nouveau a le potentiel de remplacer un grand nombre de composants automobiles fabriqués en plastique de base.

L'EQE et la Classe S seront ainsi les premiers modèles de série à être équipés de poignées de porte avant faites d'une combinaison de biométhane et d'huile de pyrolyse issue de pneus usagés, en lieu et place de ressources fossiles brutes.

La Classe S sera également équipée d'un absorbeur de collision basé sur cette combinaison de matières premières. Intégrée à la partie avant, cette pièce crée une répartition plus uniforme des forces, agissant sur l'autre voiture en cas de collision frontale.

L'objectif est d'accroître progressivement l'utilisation de ce matériau recyclé pour d'autres pièces automobiles en plastique.

Mots-clés: Mobilité Mercedes
Recyclage chimique : des pneus usagés aux poignées de porte
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris