Quand ces constructeurs passeront-ils totalement à l’électrique ?

il y a 1 mois | Maxime Pasture

Depuis l’été dernier, la Commission européenne l’a acté : les ventes de voitures neuves à moteur thermique seront interdites en 2035. Certains constructeurs n’ont pas attendu cette décision pour annoncer leur passage à une gamme 100% électrique. D’autres vont devoir clarifier leur stratégie ou accélérer le pas.

Audi

Selon les dernières déclarations du CEO Markus Duesmann, Audi arrêtera le développement des moteurs à combustion interne en 2026 (juste après le passage à la norme d’émissions Euro 7, déjà drastique). Mais ils seront toujours vendus, notamment sous le capot de modèles hybrides rechargeables, avant 2033, avancée comme date de passage au tout électrique.

Bentley

Avec sa stratégie « Beyond 100 » tendant vers la neutralité carbone, Bentley va agir en trois temps : d’ici à 2023, ses modèles seront disponibles en hybrides ; en 2025, la première Bentley 100% électrique verra le jour ; enfin, dès 2030, la gamme sera totalement électrique. 

BMW

En matière de passage au tout électrique, alors qu’elle a été pionnière avec le modèle i3 en 2013, BMW fait aujourd’hui partie des marques les plus prudentes. Le responsable du développement, Frank Weber, a en effet récemment affirmé que les investissements réalisés pour le passage, en 2025, à la norme d’émissions Euro 7, devaient assurer un avenir d’au moins 5 ans pour les moteurs thermiques. Weber se pose également quelques fondamentales : « Les clients seront-ils prêts pour le tout électrique ? Quid des infrastructures de recharge et du réseau, ainsi que de la part des énergies renouvelables ? » Ces interrogations ne nous semblent pas dénuées de sens…

Ford

Le géant américain a pour volonté de proposer une variante 100% électrique ou hybride rechargeable de chacun de ses modèles en 2026. Le basculement au tout électrique est annoncé pour 2030.

Jaguar/Land Rover

Dès 2025, Jaguar deviendra une marque 100% électrique. Pour Land Rover, la transition prendra un peu plus de temps avec une suppression du Diesel en 2026 et une extinction de tout moteur thermique 10 ans plus tard.

Lamborghini

Avec la Sián, Lamborghini est déjà entré dans l’ère de l’électrification, qu’il compte généraliser d’ici 2024. La première Lamborghini électrique arrivera entre 2025 et 2030. Le programme d’électrification nécessitera 1,5 milliard d’euros, soit le plus gros investissement de l’histoire de la marque.

Mercedes

Dès 2025, la marque à l’étoile se concentrera exclusivement sur le développement d’architectures 100% électriques. Mais cela ne signifie pas pour autant un arrêt des ventes de modèles avec moteur à combustion interne. Mercedes annonce un passage totalement électrique d’ici 2030 sur les marchés « où les conditions le permettront » avec notamment 40 milliards d’investissement dans ce secteur et la naissance de 8 usines de production de batteries.

Mini

En 2030, Mini ne commercialisera plus que des modèles 100% électriques. Le dernier modèle à moteur thermique sera néanmoins présenté en 2025.

Porsche

Dans sa course à l’électrification, déjà bien entamée avec les nombreux modèles hybrides rechargeables mais aussi les Taycan et Taycan Cross Turismo 100% électriques, Porsche partagera des plateformes avec Audi. Nous savons d’ores et déjà que le SUV Macan débarquera d’ici peu en version tout électrique. Les dernières rumeurs évoquent également que les futures 718 Boxster et Cayman seront sans émissions. Dans l’ensemble, la marque souhaite que 50% des modèles soient électrifiés en 2025 mais aucune date n’a été annoncée pour un avenir 100% électrique. Rappelons d’ailleurs que pour diminuer les émissions de CO2, Porsche met le paquet pour développer les carburants synthétiques. 

Renault/Nissan et Alpine

Avec un seul modèle en vente et un SUV dans les cartons, la marque sportive Alpine deviendra tout électrique en 2024. Pour les marques Renault et Nissan, l’objectif a été placé peu après 2030.

Rolls-Royce

La marque ultra luxueuse du Groupe BMW a récemment annoncé l’arrivée, en 2023, de son premier modèle électrique nommé « Spectre ». D’ici 2030, Rolls-Royce cessera la production de modèles à moteur thermique.

Smart

Depuis 2020 déjà, la gamme Smart – composée actuellement de deux modèles, dont un décliné en coupé et en cabriolet – est intégralement électrique.

Stellantis (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Jeep, Abarth, Maserati)

Si les Groupes PSA et FCA ont fusionné pour former Stellantis, c’est en grande partie pour préparer plus sereinement l’électrification massive. D’ici 2025, 30 milliards vont être investis et pas moins de 55 modèles électrifiés seront lancés. Un avenir tout électrique est déjà envisagé à partir de 2024 pour DS et Abarth, 2026 pour Lancia, 2027 pour Alfa Romeo, 2028 pour Opel et 2030 pour Fiat.

Volkswagen Group

D’ici 2030, la proportion de véhicules électriques dans le Groupe VW devrait atteindre 50 %, tandis qu’en 2040, pratiquement 100 % des nouveaux véhicules du Groupe sur les principaux marchés seront des véhicules dits « zéro émission ».

Volvo

Le constructeur suédois sous commandement chinois a été l’un des premiers à annoncer l’arrêt du développement de moteurs thermiques. D’ici 2025, la marque prévoit de vendre 50% de modèles électriques. L’autre moitié sera composée de modèles hybrides rechargeables. Le basculement au 100% électrique est prévu pour 2030.

Honda et Kia/Hyundai envisagent une électrification totale d’ici 2040. Toyota et Mazda doivent encore clarifier leur stratégie.

Mots-clés: Mobilité Autotrends
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris