Pour la première fois, une voiture électrique est en tête des ventes européennes

il y a 1 mois

Le mois de septembre restera probablement dans les annales de l’automobile comme celui où la transition vers la mobilité électrique a pris un nouveau visage : pour la première fois en effet, c’est une voiture 100% électrique qui était la plus vendue d’Europe, selon les chiffres publiés par Jato Dynamics.

Jato Dynamics, entreprise spécialisée dans les audits et les études de marché centrés sur l’automobile, a compilé les chiffres de ventes européens pour ce mois de septembre. Et avec 24.591 ventes, c’est la Tesla Model 3 qui a été plébiscitée par les acheteurs du Vieux continent. Une première pour le modèle, qui a vu ses ventes progresser de 42% par rapport à 2019 (dernière année pré-Covid). Un double exploit puisque c’est également la toute première fois qu’un modèle non-européen grimpe sur la plus haute marche du podium.

La Tesla Model 3 devance ainsi largement la Renault Clio et ses 18.264 unités et la Dacia Sandero, 17.988. La Volkswagen Golf, reine incontestée depuis des décennies, n’est plus que 4ème en ce mois de septembre avec 17.507 ventes. Par ailleurs, Tesla domine le marché des électriques, puisque la seconde meilleure vente de ce segment n’est autre que le tout nouveau SUV Model Y (8.926), devant la Volkswagen ID.3 (8.302). Et cela, alors même que l’entreprise américaine n’a pas encore ouvert sa gigafactory allemande.

Bascule électrique ? Oui mais…

A la lecture de ces chiffres, on peut se dire que la « grande bascule » vers la voiture électrique est désormais opérée. Si l’on n’en est plus très loin (elle se fera inéluctablement au cours des prochaines années), il faut toutefois tempérer quelque peu. Premièrement, les Model 3 sont produites aux Etats-Unis, et les livraisons européennes sont tributaires des arrivées de notre côté de l’Atlantique. Celles-ci s’inscrivent donc dans des « vagues ». Ainsi, en août, l’Américaine pointait en 18ème position, avec 7.878 ventes. Il faudra donc tenir à l’œil les chiffres au cours des prochains mois pour savoir si ce bon résultat s’inscrit dans la durée. Ensuite, Tesla parvient pour l’heure à passer entre les mailles du filet de la pénurie de semi-conducteurs qui impacte la quasi-totalité de la production automobile, mettant à mal les livraisons. Pour combien de temps encore ? 

Mots-clés: Mobilité Tesla
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris