L’interdiction des moteurs thermiques en Europe abandonnée dès 2026 ?

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Fin octobre, l’Europe des 27 votait l’interdiction de vente de motorisations essence, diesel ou même hybride sur l’ensemble de son territoire dès 2035. Les verts applaudissaient, tandis que les élus se gargarisaient d’une « décision historique ». Mais voilà, cette décision pourrait être tout simplement abandonnée d’ici… quatre ans !

A peine les résultats du vote connus, les élus se félicitaient de cette décision jugée « historique pour le climat », dont il faut toutefois sérieusement relativiser la portée lorsqu’on se penche sur les chiffres réels. C’est justement ça qui froisse certains élus, à commencer par le ministre italien des transports, qui juge cette décision comme du « pseudo-fondamentalisme environnemental ». L’Italie s’était déjà positionnée contre cette interdiction durant les discussions précédant le vote, obtenant une dérogation d’une année supplémentaire pour les marques de niche, l’amendement « Ferrari ».

Une « clause de revoyure » en 2026

La botte de l’Europe peut-être a-t-elle les moyens de faire abroger cette loi seule ? Sans doute pas. Mais d’autres voix commencent à s’élever ailleurs en Europe également, notamment en FranceThierry Breton, Commissaire européen au marché intérieur, a demandé l’introduction d’une « clause de revoyure » en 2026. Celle-ci permettrait de faire le point sur le développement des technologies avec les constructeurs, mais également de l’état du réseau électrique et du maillage de bornes de charges afin d’évaluer la pertinence et la faisabilité de l’interdiction. Cela signifie que si cette clause est validée, les députés européens pourraient tout simplement décider d’alléger, voire d’annuler purement et simplement l’interdiction des moteurs thermiques. D’autant plus s’il s’avérait impossible de trouver des conditions pour une mise en place sans heurts. On peut d’ores et déjà imaginer que l’Italie fera pression en ce sens.

Mots-clés: Mobilité
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris