Le passage à l’heure d’hiver met les piétons en danger

il y a 1 mois | Frédéric De Backer

Selon une étude de l’institut VIAS, le nombre de piétons tués ou gravement blessés augmente de 76% le soir.

Le week-end prochain, nous passerons à l’heure d’hiver. Il fera donc noir une heure plus tôt, et ce sont les piétons qui sont en première ligne. Selon une analyse statistique de l’institut VIAS, le nombre de piétons gravement blessés ou tués dans un accident de la route augmente de 76% durant l’heure de pointe du soir. Non seulement il y a plus d’accidents, mais ils sont aussi 31% plus graves. Ainsi, on enregistre 115 piétons tués et blessés graves par 1.000 accidents en octobre, contre 151 tués par 1.000 accidents en novembre (2012-2021).

En ce qui concerne les cyclistes, le facteur qui nuit à leur sécurité est moins le changement d'heure que le raccourcissement des jours. Ainsi, l’institut Vias recense environ 4 fois plus d'accidents impliquant un cycliste à l'aube et au crépuscule en octobre qu'en juin par exemple, alors qu'il y a probablement beaucoup plus de cyclistes sur les routes au printemps qu'en automne.

Mots-clés: Mobilité
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris