La voiture de société est toujours un élément de poids pour les jeunes travailleurs

il y a 2 mois | Nicolas Morlet

Les nouvelles générations de salariés et de candidats à l'emploi portent toujours un grand intérêt à la voiture de société. C’est ce qu’il ressort du Company Car report 2022, basé sur le résultat d’une enquête auprès de 248 Fleet & Mobility managers.

Selon ce rapport, 68% d’entre eux confirment que la voiture reste un élément attractif important, contre seulement 21% qui constatent une attitude neutre des candidats à son égard, et 11% qui indiquent que les jeunes générations s’en désintéressent.

« La voiture reste le premier choix en matière de mobilité individuelle, malgré une forte baisse du nombre de kilomètres parcourus par rapport à 2019 (-25,3%). Dans le contexte de la "guerre des talents", la voiture de société reste particulièrement attrayante, y compris pour les jeunes générations », indique Mobia, à l’origine de l’étude.

Toutefois, « parallèlement à l'électrification, on observe une volonté croissante de mettre à disposition des employés d'autres modes de transport que la voiture : 30 % des entreprises proposent déjà aujourd'hui un budget mobilité sous une forme ou une autre, et 37 % disent avoir l'intention de l'introduire à l'avenir. Sans surprise, le vélo apparaît comme la première alternative ou complément à la voiture, suivi de près par les mesures favorisant le travail à domicile ; en troisième position, on trouve les transports publics » précise encore le communiqué.

Mots-clés: Mobilité
La voiture de société est toujours un élément de poids pour les jeunes travailleurs
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris