Hyundai ne vend plus que des voitures électriques dans ce pays d’Europe

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Depuis ce 1er janvier 2023, Hyundai a retiré tous les modèles non-électriques de son catalogue dans un pays européen très spécifique, devenant ainsi la première marque « mainstream » à opérer sa transition complète en la matière.

Depuis hier, il n’est donc plus possible de commander une Hyundai essence, diesel, ni même hybride ou hybride rechargeable. Rassurez-vous : cette décision radicale ne concerne que la Norvège. La Norvège est en effet une exception sur le marché automobile européen : plus de 8 voitures sur 10 vendues dans le pays sont désormais 100% électriques ! Et chez Hyundai, cette proportion était même déjà plus élevée. Il s’agit donc plus d’une évolution logique que d’une véritable révolution pour le Coréen.

Ne subsistent donc pour l’heure que les électriques à batterie et à hydrogène, soit 4 modèles : le Kona Electric, les Ioniq 5 et 6 et le SUV Nexo. Le Tucson Plug-In est toujours proposé sur le site norvégien du constructeur, mais annoncé comme « modèle sortant » ; le temps d’écouler les stocks probablement.

C’est en tous cas une grande première, qui pourrait être rapidement suivie par de nombreuses autres marques. Car si l’Union européenne a décidé d’interdire la vente de voitures non-électriques en 2035, la Norvège souhaite quant à elle appliquer la même chose… dès 2025 !

Mots-clés: Mobilité Hyundai
Hyundai ne vend plus que des voitures électriques dans ce pays d’Europe
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris