Fiscalité 2022

il y a 2 sem.

Le changement d’année civile est souvent synonyme d’aménagements légaux. 2022 ne fait pas exception à la règle, et ce sont les ancêtres et les véhicules utilitaires qui sont concernés cette année, avec peut-être de mauvaises surprises pour certains.

Si la nouvelle fiscalité automobile wallonne ne sera d’application qu’à partir de l’année prochaine (au mieux), quelques petits changements sont à noter depuis ce premier janvier en Wallonie.

Désormais, toute voiture de plus de 30 ans immatriculée en plaque régulière (pas en plaque « O » donc) continuera à être taxée comme un véhicule normal, alors qu’elle bénéficiait jusqu’à présent automatiquement de la taxation avantageuse forfaitaire Oldtimer. Un changement qui pourrait coûter cher à certains selon nos calculs. Rappelons qu’un véhicule en plaque O ne peut servir à se rendre au travail, de véhicule professionnel, ou pour le transport de personnes rémunéré.

Côté utilitaires, il faudra désormais justifier d’un enregistrement auprès de la BCE – être indépendant ou en société, donc – ET de la nécessité d’un tel véhicule pour profiter de la taxation forfaitaire, là encore très avantageuse. Dans le viseur de l’administration : les pick-up achetés par des particuliers notamment. Et là encore, l’addition pourra s’avérer particulièrement salée.

Heureusement, ces mesures n’ont pas d’effet rétroactif. Pas d’inquiétude donc si vous roulez en ancêtre en ou pick-up immatriculé avant le 31 décembre dernier.

Mots-clés: Mobilité
Fiscalité 2022
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris