Essai contrasté Niu MQi GT Evo vs BMW iX xDrive50 - Charge et décharge

il y a 2 mois

Effet de mode ou obligation avérée, les motorisations électriques ne cessent de progresser. Du menu scooter Niu MQi GT au costaud BMW iX 50, les batteries accumulent maintenant de nombreuses qualités. Mais la recharge reste problématique…

S’il est bien un secteur où les batteries s’avèrent comme idéales en matière d’énergie, c’est bien celui du deux-roues intra-urbain de type scooter. Déplacements de courte durée, facilité de recharge avec ses batteries amovibles, accélérations redoutables et facilité d’utilisation font de ces scooters la solution idéale pour se mouvoir dans nos villes. Le BMW iX 50 abat d’autres atouts. Comme celui du confort à outrance, de son silence de fonctionnement, du luxe et des perfectionnements up-to-date adoptés sur ce SUV 100% électrique. Le joker de cette berline rehaussée réside également dans son autonomie de près de 500 km avec sa batterie de plus de 105 kWh. Le Niu plafonnant lui à 5 kWh ! Si au guidon du scooter, nos déplacements sans recharge se sont limités à 60 km, au volant de notre paquebot germanique, nous avons pris le pari de faire un aller-retour à la mer sans sortir notre câble aux multiples broches. Soit 445 km d’autoroutes avec un zeste d’autonomie en réserve (10%) au moment d’appuyer sur le bouton Stop. Il n’y a pas à dire, ça progresse rapidement sur cette planète vouée dorénavant aux divinités Zeus et Raijin.

Niu, pas Mia

À l’époque (1993) où le groupe IAM nous incitait à danser le Mia, la marque chinoise Niu, leader en matière de scooters électriques, n’avait pas encore pointé le bout de sa rallonge. Depuis son apparition en 2014 et en attendant la commercialisation de son SUV 100% électrique Niutron, Niu se singularise avec les formes de son récent Niu MQi GT dont l’œil de cyclope vous emmène sur des distances de plus de 60 kilomètres en mode Sport. Equivalent à un 125cc, il est donc accessible au permis B. Cette année, il prend du galon avec une version EVO disposant d’un moteur de 5.000 Watts. Si cette marque chinoise n’est pas encore connue du grand public, elle a néanmoins déjà conquis ses lettres de noblesse dans le milieu des scooters électriques. Car Niu – buffle en mandarin – est une réussite. Depuis sa création, elle a déjà vendu plus de 810.000 scooters à travers le monde.

Descriptif

Ce scooter urbain est facilement accessible avec une hauteur de selle de 816 mm et un tablier plat. Le tableau de bord se compose d’un grand écran TFT facilement lisible. On y trouve tous les renseignements utiles avec notamment l’autonomie restante en pourcentage et en kilomètres, le mode de conduite sélectionné ou encore la connectivité.  Au niveau des commandes, c’est Byzance. C’est assez rare sur un scooter de cette catégorie. On trouve même un régulateur de vitesse. Les aspects pratiques se résument à un crochet pour sac et un port USB sur le tablier. L’espace sous la selle est principalement réservé aux deux batteries de 14 kilos. Il reste un peu de place rikiki pour y glisser par exemple une paire de gants. Le contacteur rétroéclairé a comme unique fonction de commander l’ouverture de la selle. Le blocage de la direction s’enclenche automatiquement lors de la coupure. C’est la télécommande Smart Key qui se charge de mettre le scooter sous tension. Trois modes de conduite sont disponibles. Le mode ECO bloque la vitesse théorique à 45 km/h, le mode Dynamic à 75 km/h et le mode Sport à 100 km/h. Si le MQi GT affichait une puissance nominale de 3 000 Watts, cette version EVO revendique une puissance de 5 kW. Les deux batteries lithium-Ion de 72 volts sont directement rechargeables sur le scooter ou à la maison - ou au bureau - avec un adaptateur couplant directement les deux batteries sur une prise domestique de 220 V. Par contre, le chargeur n’est pas intégré et il vous faudra au minimum un sac à dos pour le transporter. 5 heures seront nécessaires pour atteindre la charge complète des deux batteries. Suivant le mode sélectionné (Eco, Dynamique, Sport), la vitesse affichée (et réelle) est de 48 km/h (44 km/h), 82 km/h (75 km/h) et 110 km/h (100 km/h).

Jusqu’où ?

Question autonomie, tout dépend évidemment du mode sélectionné. Au départ, la planche de bord indique toujours une autonomie maximale de 92 kilomètres. En mode « D », l’autonomie affichée était encore de 45 kilomètres (49 %) après avoir parcouru 46 kilomètres. En mode « S », le scooter pouvait encore parcourir 34 kilomètres (37 %) après avoir abattu 33 kilomètres à un train d’enfer. En ville, on vous recommande le mode Eco. Vous resterez alors toujours sous les 50 km/h en maintenant votre dépense d’énergie de manière convaincante.

Le Niu se faufile allègrement dans la circulation. Sa petite taille et sa vivacité en font l’outil de déplacement idéal. Son rayon de braquage est court et il se gare dans un mouchoir de poche, autant sur la béquille latérale que centrale. Par contre, méfiance si le terrain est en pente car le MQi GT EVO ne dispose pas d’un frein de parking. Pour le freinage, ce scooter électrique bénéficie d’un système couplé EBS commandant, via le levier gauche, aussi bien le disque avant mordu par un étrier à trois pistons que le disque arrière. En toute circonstance, le freinage reste toujours performant. Pour les suspensions, c’est moins glorieux. La Wallonie est décidément un terrain de jeu idéal et intraitable pour tester l’amortissement de nos deux-roues motorisés. Si à l’avant, la fourche télescopique remplit son office correctement, il n’en va pas de même pour l’arrière. Les deux amortisseurs peinent à épouser correctement le relief tourmenté des tarmacs de notre belle région. Le petit diamètre de ses roues (14 pouces) et « l’élasticité » inexistante de la roue arrière dont le moteur occupe la majorité de la place jouent en sa défaveur. À partir de 20% d’autonomie, le Niu abaisse de manière constante la vitesse afin de vous permettre d’atteindre la prochaine prise 220V.

Là-haut

Avec le BMW iX 50 et sa transmission xDrive, vous prenez les commandes d’une voiture électrique dont la sécurité et le silence sont à l’apogée de ce que peuvent nous proposer les constructeurs actuellement. Tout y a été pensé avec discernement et clairvoyance. À l’instar de Mercedes, les sièges se règlent électriquement sur le panneau de porte et le volant se met aux formes hexagonales qui confèrent un peu plus un « autre » style à ce gros SUV électrique de 524 chevaux. Le freinage régénératif s’adapte même à vos conditions de roulage en adoptant la récupération d’énergie selon les ralentissements ou arrêts à venir. Capteurs et caméras viennent seconder de belle manière la conduite de ce paquebot de plus de 116.000€. Un zeste de 5G, en complément d’une suspension pneumatique, ainsi que l’apport d’aluminium et de fibre de carbone, expliquent le pourquoi d’un tel prix de vente.

Terminons par le plus préoccupant : les temps de recharge ! Soit 80% de récupéré en 35 minutes sur une borne rapide (200 kW) ou 13 heures d’attente à domicile sur votre borne de 11 kW.

Conclusion

Pour un « ancien » comme moi habitué aux moteurs thermiques et aux vrombissements des échappements, il n’est pas évident de reconnaître que l’énergie apportée par ces systèmes à bobinage apporte son lot de sensations et de plaisir. Le tout dans un silence qui ne me déplaît pas. Question tarif, le Niu MQi est affiché à 4.999€ alors que celui qu’il défie sur 4 roues demandera un effort de votre banquier de 116.300€.

Les +

  • Performances
  • Freinage
  • Charge rapide
  • Autonomie

Les -

  • Absence d’espaces de rangement
  • Chargeur encombrant

Le NIU MQi GT EVO en quelques chiffres :

  • Moteur : électrique, NIU V Motor, sans balais, refroidissement par air
  • Puissance : 72V/5 kW
  • Cylindrée : équivalent 125cc
  • Temps de charge : 4h une batterie, 5h deux batteries
  • Puissance continue : 6500 W
  • Consommation d'énergie par charge : 3744 Wh
  • Batterie : Lithium Ion
  • Transmission finale : moteur dans le moyeu arrière
  • Cadre : alu et titane
  • Suspension avant : fourche télescopique
  • Suspension arrière : deux amortisseurs réglables en précontrainte
  • Frein avant : un disque de 220 mm, freinage couplé EBS
  • Frein arrière : un disque de 180 mm, freinage couplé EBS
  • Hauteur de selle : 816 mm
  • Poids avec batterie : 128 kg
  • Autonomie : +/-75 km (suivant mode de conduite)
  • Tarif : 4.999€

Mini-fiche technique BMW iX (xDrive) 50

  • Moteurs : avant et arrière, synchrones à rotor bobiné
  • Puissance (kW/ch) : 385/524
  • Couple : 765 Nm
  • Poids à vide : 2.585 kg
  • Prix : à partir de 116.300€
Mots-clés: Mobilité BMW
Essai contrasté Niu MQi GT Evo vs BMW iX xDrive50 - Charge et décharge
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris