De l’hydrogène en poudre pour assurer une mobilité plus durable ?

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

C’est une certitude désormais : en 2035, seules les voitures neuves sans émission à l’usage pourront être vendues en Europe. L’électrique à batterie est la solution la plus probante, mais l’hydrogène veut se positionner en outsider. Et des chercheurs pourraient bien révolutionner la technologique avec… une poudre.

Si l’hydrogène est plébiscité par certains comme solution d’avenir, c’est surtout en raison de sa facilité d’usage, et de la solution qu’il apporte aux longs temps de charge des voitures électriques à batterie. Mais il se frotte encore à plusieurs écueils dont la complexité de son transport et de son stockage de manière sécurisée, ainsi que son coût élevé.

Une problématique que des chercheurs australiens veulent lever avec de l’hydrogène transformé en poudre. Ce « Solid state hydrogen » permettrait de faciliter le transport et le stockage, et ainsi de faire baisser les coûts. Transformé en poussière, l’hydrogène serait également moins explosif qu’à l’état gazeux, ce qui sécuriserait son transport et son entreposage, mais aussi les véhicules en eux-mêmes, surtout en cas de choc.

Les avantages de cette nouvelle forme d’hydrogène semblent donc nombreux. Mais si les premiers tests sont concluants, il faudra encore de nombreuses années avant de savoir si cette solution a un réel intérêt commercial ou non. Affaire à suivre donc…

Mots-clés: Mobilité
De l’hydrogène en poudre pour assurer une mobilité plus durable ?

Notre sélection d'annonces

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris