BMW est à nouveau numéro 1 d’un marché qui limite la casse en 2022

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

BMW était à nouveau la marque préférée des Belges en 2022 d’après les chiffres de la Febiac. En outre, malgré une fin d’année en fanfare, le marché n’a pas tout à fait réussi à résorber le retard accumulé, mais a sérieusement limité la casse.

En 2022, 366.303 voitures particulières ont été immatriculées en Belgique. Un chiffre en retrait de 4,4% par rapport à 2021, qui était déjà la plus mauvaise année en la matière depuis 1995. Il est vrai que ces chiffres restent très loin des 550.000 enregistrements en 2019, dernière année pré-covid. Toutefois, cette baisse mesurée est un soulagement pour tout le secteur, alors qu’elle atteignait 15,9% au premier semestre.

BMW est à nouveau la marque la plus immatriculée de Belgique, grâce notamment à son succès auprès des professionnels et voitures de société. Avec 38.011 unités, la marque allemande est sur la plus haute marche d’un podium 100% allemand complété par Volkswagen (32.061) et Mercedes (29.283).

Les utilitaires dans le rouge

Le marché des véhicules utilitaires légers n’a, lui, pas pu redresser la barre : les immatriculations se sont effondrées de 21,61%, à 56.102 unités. Renault est leader du marché (9.244 immatriculations) devant Ford (8.428) et Mercedes (7.275).

Les motos quasi stables

Avec 24.683 immatriculations, les deux-roues, tricycles et quadricycles motorisés ont connu une année pratiquement stable (-2,91%). Honda se hisse en tête avec 3.346 unités, juste devant BMW (3.206) et Yamaha (2.657).

Mots-clés: Mobilité BMW
BMW est à nouveau numéro 1 d’un marché qui limite la casse en 2022
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris