Moyens de locomotion : et le plus dangereux est…

il y a 1 sem.

Elles n’ont que 2 roues, sont électriques et ont envahi nos rues. Vous avez deviné ? Bravo, il s’agit des trottinettes, qui au hit-parade des moyens de locomotion les plus dangereux, arrivent en tête.

Une trottinette, c’est peu encombrant, silencieux, maniable, et à l’usage, ça ne rejette aucun polluant ou gaz à effet de serre. Bref, à l’heure où l’on parle beaucoup de mobilité douce, on se dit qu’elle constitue LE moyen de locomotion urbain par excellence. En théorie, oui. Car sur le plan de la sécurité, c’est loin d’être le cas. Une étude américaine menée au cours de ces 6 dernières années par l’Institut de Californie de Los Angeles a en effet démontré les dangers de la trottinette électrique. La bonne nouvelle, c’est que les blessures sont généralement peu graves. En revanche, leur fréquence a de quoi inquiéter. Il y a en effet beaucoup plus d’accidents mettant en cause des trottinettes électriques que des vélos, des deux-roues motorisés, des voitures et même… des piétons !

En effet, depuis 2018, l’augmentation des accidents impliquant une trottinette a grimpé en flèche. On est passé avant cette date de 13 par an à 672 par an en 2019. En termes de statistiques, cela donne pour 1 million de trajet un taux de blessures de 115, soit un véritable record. Les motos sont en effet à 104, le vélo à 15, la voiture à 8 et les piétons à 2. Le plus inquiétant, c’est que les ventes de ce genre d’engin ne cessent d’augmenter. On peut donc s’attendre à ce qu’il en aille de même pour les résultats d’accident. Bref, plus que jamais sur une trottinette, la prudence est de mise.

Mots-clés: Insolite
Moyens de locomotion : et le plus dangereux est…
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris