Lancia mise sur le numérique pour son retour

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Restreinte à son marché d’origine en 2017, la marque italienne Lancia se relance en Europe. Les premières infos sur ce redéploiement commencent à filtrer, et il passera notamment par une forte présence en ligne. Les Belges feront partie des premiers à en profiter.

Le plan décennal annoncé en septembre 2021 débutera en 2024 avec la nouvelle Lancia Ypsilon, d'environ 4 mètres de long, appartenant au segment B. En 2026 arrivera un grand SUV long de 4,6 mètres environ qui permettra à la marque d'entrer sur le plus grand segment d'Europe. 2028 sera l'année de la nouvelle « Delta » de 4,4 mètres de long, « une voiture sculptée et musclée, aux lignes géométriques, qui séduira les amateurs de voitures dans toute l'Europe ».

Mais encore faut-il disposer d’un réseau pour vendre ces voitures. La Belgique fait partie des cinq pays « pionniers » sélectionnés par la marque pour son retour, avec la France, les Pays-Bas, l’Espagne, le Luxembourg et l’Allemagne. Plus que l’importance du marché, Lancia dit s’être basé sur les critères d’attachement à la culture italienne, d’importance du segment B (celui des citadines), et de pertinence des ventes en ligne pour opérer cette sélection. Ce dernier point est important puisque le constructeur escompte écouler environ 50% de ses voitures directement par le biais d’Internet. La seconde moitié sera vendue par un réseau de 100 concessionnaires dans 60 villes européennes à termes.

Mots-clés: Insolite Lancia
Lancia mise sur le numérique pour son retour
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris