La fibre de lin, matériau d’avenir chez Volvo

il y a 1 mois

C’est par l’intermédiaire de Volvo Cars Tech Fund, sa branche capital-risque, que Volvo Cars a réalisé un investissement stratégique dans Bcomp, une entreprise d’innovation suisse qui développe des matériaux légers haute performance à partir de fibres naturelles.

Pour créer ses matériaux, Bcomp utilise des fibres de lin, une matière première biosourcée qui permet de réaliser d’importantes économies en termes de poids, de consommation d’énergie et d’émissions par rapport aux pièces en plastique ordinaires. Ce matériau se prête aussi à la conception de surfaces esthétiques. Ainsi, Volvo Cars a eu recours aux matériaux de Bcomp pour son tout dernier concept car, le Volvo Concept Recharge. D’après Bcomp, les composites à base de fibres naturelles sont jusqu’à 50 % plus légers, utilisent jusqu’à 70 % de plastique en moins et génèrent jusqu’à 62 % d’émissions de CO2 en moins que les pièces en plastique ordinaires. A l’intérieur du concept Recharge dévoilé à l’été 2021, un composite de lin a été utilisé pour les zones de rangement inférieures, l’arrière de l’appui-tête et les repose-pieds. A l’extérieur, les pare-chocs avant et arrière ainsi que les moulures de seuil sont également en composite de lin.

L’objectif de Volvo Cars est de constamment réduire ses émissions et d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2040. D’ici 2025, le constructeur ambitionne de réduire l’empreinte carbone du cycle de vie de chaque véhicule de 40 % par rapport à 2018. La marque ne vendra plus que des voitures électriques d’ici 2030.

Mots-clés: Insolite Volvo
La fibre de lin, matériau d’avenir chez Volvo
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris