Du virtuel au réel, ou comment Mercedes « réfléchit » la voiture de demain

il y a 1 mois

Mercedes-Benz ambitionne d’être le leader de la conduite électrique, mais aussi des logiciels pour véhicule. Pour accélérer ce développement, la société a investi plus de 200 millions d'euros dans l'Electric Software Hub du Centre Technologique Mercedes de Sindelfingen, en Allemagne.

Avec la numérisation croissante, les unités de commande du véhicule assument des tâches de plus en plus complexes, de l'info-divertissement aux systèmes d'aide à la conduite en passant par la conduite électrique. L'intégration de tous les composants prend donc de plus en plus d'importance. Or, ce processus est extrêmement complexe. Cela est d'autant plus vrai qu’une fois entre les mains des clients, les voitures ne cessent de recevoir des mises à jour logicielles avec des fonctions nouvelles et améliorées. L'Electric Software Hub offre des avantages décisifs dans ce nouvel univers : pas moins de 1100 experts issus de 19 fonctions transversales y travaillent en étroite collaboration.

Jusqu’à 2000 emplois

A partir de 2025, toutes les nouvelles architectures de véhicules seront exclusivement électriques. En matière de logiciels de véhicules, de recherche fondamentale et du développement au codage de logiciels, Mercedes-Benz adopte une approche globale. Environ un millier de nouveaux emplois sont actuellement créés pour les développeurs de logiciels, et ce rien qu'à Sindelfingen, tandis qu’à l’échelle internationale, jusqu'à 2.000 emplois supplémentaires sont actuellement créés dans le réseau R&D.

70.000 m² répartis sur 8 niveaux

De haut en bas, du code au produit, logiciels et matériel pénètrent de plus en plus dans le véhicule jusqu'à ce qu'ils soient intégrés dans les prototypes au niveau des espaces inférieurs. Au cours de cette phase, des échanges intensifs avec les usines de véhicules du monde entier ont lieu en vue de transférer au mieux les nouveaux développements à la production en série.

La technologie du « digital test drive » dans l'Electric Software Hub va jusqu'à permettre la simulation complète d'un essai dans le véhicule. Elle consiste à déplacer et à tester un véhicule virtuel dans un environnement entièrement simulé, à l'instar d'un véritable essai de conduite, à cette différence près que ce « test drive » a lieu dans un laboratoire au sixième étage de l'Electric Software Hub. Les prototypes roulants sont situés au niveau 4, tandis que les trois niveaux inférieurs sont destinés aux laboratoires, ateliers et bancs d'essai. C'est là que peuvent être reproduits les divers défis mondiaux auxquels les véhicules Mercedes-Benz doivent répondre. Les bancs d'essai des véhicules permettent des essais. En outre, l'Electric Software Hub dispose de 250 bornes de recharge.

Mots-clés: Insolite Mercedes
Du virtuel au réel, ou comment Mercedes « réfléchit » la voiture de demain
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris