Astara, le spécialiste belge de la distribution automobile, a de grandes ambitions européennes

il y a 2 sem.

Devenue Astara Western Europe en tout début d’année, la branche automobile de l’entreprise anversoise Alcopa dévoile ses ambitieux plans pour le marché européen.

En janvier dernier, Alcomotive, importateur Hyundai, Suzuki, SsangYong, MG, Isuzu et Maxus en Belgique, annonçait son changement de nom : Il faut désormais dire Astara. Un changement qui intervient après l’intégration des activités automobiles dans le groupe espagnol Bergé en 2020. Une alliance qui a permis à l’ex-Alcomotive de passer à l’échelon supérieur : Astara ce sont 30 marques automobiles, distribuées dans 17 pays sur 3 continents. L’an dernier, cela représentait 200.000 véhicules vendus pour un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros.

Astara Western Europe

C’est le belge Olivier Sermeus qui dirige Astara Western Europe, active au travers de 717 points de vente répartis dans six pays (Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, Suisse et Pologne). L’objectif 2022 est de 30.000 ventes, avant de monter progressivement en puissance pour atteindre les 40.000 ventes en 2024 puis 50.000 en 2025.

Pour réussir cette opération, Astara se base sur une évolution des marchés intégrant les connectivités demandées par les clientèles privées et professionnelles. Cela passera notamment par la mise en place de plateformes dédiées aux nouveaux services de mobilités : Astara Store, Astara Connect, Astara Move et Astara Intelligence.

Mots-clés: Insolite
Astara, le spécialiste belge de la distribution automobile, a de grandes ambitions européennes
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris