Lexus RZ 450e : Premier rendez-vous

il y a 2 sem.

Grande ambassadrice de l'hybridation, Lexus s'apprête à franchir un cap, avec la commercialisation de son premier SUV uniquement électrique. Et pour marquer le coup, le constructeur proposera une option hors normes.

Juste une précision préalable : le RZ ne sera pas le premier SUV électrique de la marque, puisqu'il existe déjà une version à batteries du UX. Mais celui-ci est le premier véhicule strictement électrique, utilisant une plateforme dédiée, et qui n'existera donc en rien d'autre qu'en électrique. Fermez la parenthèse.

Volant spatial

Ce sont des prototypes que Lexus nous a invités à découvrir, et ce uniquement sur circuit fermé, ces véhicules n'ayant pas encore le droit de rouler sur la route. Comme toujours dans ce cas-là, les RZ 450e étaient camouflés, mais pas de façon à ce qu'on ne puisse absolument rien déceler de son design. Et quand bien même, les images ont depuis été publiées. Qu'y voit-on ? Un véhicule plein de caractère, une face avant assez typiquement Lexus, une face arrière bien dessinée, un profil dynamique, et des proportions franchement agréables. L'intérieur est sobre, empreint du luxe sans tapage auquel la marque nous a habitués. Ici, les plastiques étaient eux-aussi à l'état de prototype, mais on sait déjà que la qualité sera irréprochable dans la version définitive du RZ. Enfin, bien qu'on soit dans un véhicule électrique, Lexus reste relativement classique, puisque rien n'est particulièrement futuriste, hormis peut-être le très généreux écran central et… ce volant qui n'en est pas un.

Voilà l'option hors normes dont on pourra équiper le RZ : une direction "by wire", autrement dit sans aucun lien physique entre le volant et les roues. Tout est géré par des moteurs qui reçoivent des ordres numériques sur le "faux volant". D'une butée à l'autre, seulement 150° de rotation, donc jamais de tours complets comme avec un volant classique. Déstabilisant ? Eh bien non. On s'habitue finalement très vite à cette direction qui réagit différemment selon la vitesse, du très marqué à vitesse "de manœuvre" au très léger à vitesse autoroutière. Franchement, le paramétrage est parfait. Et si nous ne trouvons pas le système idéal pour les conducteurs dynamiques expérimentés, ce sera parfait pour les conducteurs lambda, qui auront dans les mains quelque chose de très spécial.

Le verdict 

Outre cette direction optionnelle, nous avons aussi testé un RZ à volant classique, sur un circuit de course. Et nous avons constaté que ce proto, "pas fini" par définition, est déjà plein de promesses. Les moteurs électriques de 315 ch au total gèrent bien les quelque 2 tonnes du SUV, et la coordination de la transmission intégrale est remarquable tant en conduite sportive qu'en situation d'urgence. Le seul point d'interrogation est le confort, pas vraiment testé sur une piste bien lisse, mais la façon dont le véhicule accepte de pencher légèrement en virage laisse augurer du bon. Enfin, conso et autonomie doivent encore être homologués, mais Lexus vise 18,1 kWh/100 km et autour de 400 km d'autonomie pour la batterie de 71,4 kWh. Le lancement est prévu pour fin 2022.

Ses bons côtés :

- Son look plein de personnalité

- Son volant hyper original et facile à prendre en main

- Sa transmission intégrale dynamique et sécurisante

Le Lexus RZ 450e

Longueur : 4,805 mm

Largeur : 1,898 mm

Hauteur :1,635 mm

Volume du coffre : N.C.

Consommation moyenne (WLTP) : 18,1kWh/100km (provisoire)

Autonomie (WLTP) : 400 km (provisoire)

Puissance : 313 ch

Couple : N.C.

Vitesse Max : N.C.

Accélération (de 0 à100 km/h) : N.C.

Prix de base : N.C.

Mots-clés: Essais auto Lexus
Lexus RZ 450e : Premier rendez-vous
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris