Lettre d’adieu à deux Audi mythiques

il y a 1 mois | Maxime Pasture

Les versions « Iconic Edition » de l’Audi TT RS et GT RWD de l’Audi R8 représentent les éditions finales pour ces deux modèles qui ont marqué l’histoire de la marque aux anneaux. En prendre le volant une dernière fois nous permet de leur dire adieu avec beaucoup d’émotion. Et d’émotions !

Fin 2023, après 25 ans de carrière, l’Audi TT, dans sa forme de roadster à moteur thermique actuelle, tirera sa révérence. Tous les passionnés d’automobile et même de design se souviennent encore des lignes de la première génération entrée en production en 1998. Qu’on l’aime ou pas, le coup de crayon de ce roadster allemand est devenu iconique.

Personnellement, la génération actuelle d’Audi TT m’a marqué grâce à son tableau de bord virtuel innovant. Cette troisième génération avait été présentée au début de ma carrière, en 2014. Et c’est elle qui a amené le « Virtual cockpit » chez Audi, regroupant toutes les informations avec une ergonomie assez exemplaire : tout se commande via le volant multifonctions sans demander un temps d’adaptation trop long. Aujourd’hui encore, cet affichage n’a pas vieilli.

Parler de ce tableau de bord digital est une transition parfaite pour rendre hommage à la grande sœur de la TT, la R8 : elle aussi, en 2015, dans sa génération actuelle, exhibait l’Audi Virtual Cockpit derrière le volant. Dans la TT et la R8, on ne retrouve pas d’autre écran : tout est centralisé vers le conducteur. Et on adore ça, bien évidemment !

L’une et l’autre sont très différentes. Avec sa large gamme de motorisations, l’Audi TT se veut bien plus polyvalente. Dans sa version RS, elle se montre très sûre et efficace grâce au système quattro. La version « Iconic Edition », limitée à 100 exemplaires en Europe (5 pour la Belgique), garde le 5 cylindres 2.5 TFSI, qu’on aime tant faire chanter lors des accélérations (400ch/480Nm). Tout se joue donc dans le look et l’efficacité aérodynamique, avec un kit extérieur plus agressif qui ne passe pas inaperçu, tout en restant élégant. Il permet à la TT RS Iconic Edition de foncer à toute vitesse dans les courbes rapides, là où on l’apprécie le plus. Et dans l’habitacle, on affectionne les broderies ainsi que le badge numéroté de cette édition limitée.

La seule Audi propulsion

L’Audi R8, quant à elle, c’est la plus méchante des Audi, surtout dans cette version finale GT RWD, propulsion, limitée à 333 exemplaires (dont trois pour la Belgique). Sincèrement, en l’essayant sur le circuit de Monteblanco, près de Séville, je ne me suis jamais autant amusé avec une routière. Quel pied ! Poussé à 620 chevaux dans cette version d’adieu, grimpant jusqu’à 8.700 tr/min, ce 5.2 V10 reste l’une des plus belles cathédrales mécaniques de l’automobile actuelle. Sa sonorité ravit tous les sens. La nouvelle boîte à 7 rapports, plus rapide, contribue également fortement aux plaisirs sensoriels. Et en termes de comportement, le tout nouveau « Torque rear », antipatinage personnalisable sur sept modes via une molette au volant, permet vraiment de s’amuser avec cette R8 en fonction de son niveau de pilotage : un vrai régal ! Sur piste, on peut aisément jouer avec cet artifice électronique en misant soit sur le drift, soit sur l’efficacité, ou encore en optant pour le compromis entre les deux qui nous convient le mieux. Cette Audi R8 GT RWD n’est pas tranchante comme une 911 GT3 (RS), bien sûr, mais elle permet de prendre énormément de plaisir, sans se faire peur. Elle communique très bien sa manière de se déhancher à son pilote, qui ne fait alors qu’un avec elle. Mention spéciale pour les Michelin Pilot Sport Cup 2 et pour la sensation dégagée par la pédale de freins qui, même en enchainant les tours de piste, garde une attaque et un mordant dignes d’une voiture de compétition.

Vous l’aurez compris, en quittant ces deux modèles emblématiques de l’histoire des quatre anneaux, mon cœur s’est serré, comme celui de mes confrères. Merci TT, merci R8 et merci Audi. Espérons que l’avenir électrique puisse nous procurer autant d’émotions…

Embarquez avec notre journaliste, en vidéo, pour un tour de circuit à bord de l'Audi R8 GT RWD ci-dessous. 

Mots-clés: Essais auto Audi
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris