Essai auto Renault Arkana Hybride : Coupé qui coupe (la conso)

il y a 1 mois

Quelques semaines après le lancement des motorisations classique, Renault élargi déjà l'offre Arkana avec une version hybride. Pour quel résultat à la pompe ?

C'est il y a deux mois déjà que nous vous avions livré nos premières impressions au volant du Renault Arkana, SUV Coupé de la catégorie compact qui n'a aucun concurrent direct pour le moment. Pour rappel, nous avions alors apprécié son généreux espace intérieur, son coffre de dimensions franchement familiales (un peu réduit dans cette version hybride), et son équipement potentiellement très riche.

Entre deux eaux

 

Nous avions aussi salué son numéro d'équilibriste, qui faisait un peu mentir l'argumentaire de Renault. Le constructeur se plait en effet à présenter l'Arkana comme le SUV dynamique de sa gamme, mais c'est pousser un peu loin. Car au volant, même si on perçoit en effet un côté plus typé, plus engageant que dans le Captur, et surtout que dans le Kadjar, le curseur n'est tout de même pas poussé très loin. On parlera donc plutôt d'un bon compromis entre confort et plaisir de conduite, avec une intention nette qui reste sur le confort. Ce qui n'est évidemment pas un défaut.

Hybride

 

Ce rappel étant fait, le sujet du jour est la nouvelle motorisation hybride. On retrouve ici la même solution que dans le Captur (et pour cause : les deux modèles partagent la même plateforme), à savoir un moteur essence 1.6 essence, associé à un moteur électrique, le tout délivrant 145 ch et 148 Nm. La capacité de la batterie est de 1,2 kWh, vous comprenez donc qu'on parle d'une hybride "simple", pas d'un système plug-in. Et c'est apparemment la seule qui sera disponible sur l'Arkana, alors que le Captur existe aussi en plug-in. Mais Renault l'assure : si une demande existe, les plans pourront changer.

Avec cette motorisation hybride, ce que nous disions plus haut se confirme : l'Arkana a décidément une âme plutôt confortable, mais n'est pas placide pour autant. Ce n'est pas tant que le moteur fasse preuve d'une fougue particulière, même si le sélecteur de mode de conduite est en position Sport. Mais, bien qu'il soit plus lent  que la version essence 140 ch essayée précédemment, il se montre en tout cas plus réactif, grâce à un atout : sa boîte auto. Celle de la version hybride est un animal très spécial, une technologie issue de la F1. En gros, un système assez complexe qui donne ce qu'on peut appeler une boîte auto 10 rapports. Et ça marche franchement bien. Les passages de rapports sont rapides mais feutrés, si bien que cette boîte est aussi agréable en conduite "sportive" (on insiste sur les guillemets) qu'en conduite coulée. Et dans ce dernier cas, elle sert admirablement la vocation première de l'Arkana hybride.

Verdict

 

Vocation qui est bien sûr l'économie de carburant. Par le passé, ce même système hybride nous avait déjà montré l'étendue de son talent dans le Captur et dans la Mégane Grandtour, avec des consos digne de ce qu'on attend d'une hybride. Le système est clairement aussi à l'aise dans l'Arkana, et même plus que dans le Captur, à la faveur d'un aérodynamisme plus favorable. Renault annonce une conso moyenne WLTP de 4,8 l/100 km. Nous, sur un parcours mixte, avec une conduite très anticipative mais sans chercher l'économie record (comprenez sans entraver la circulation des autres usagers), nous avons relevé… 4,7 l/100 km. Pas mal du tout, pour ce qui reste un SUV.

Ses qualités

Son look dynamique
Ses dimensions intérieures familiale
Ses consommations bien maîtrisées

Renault Arkana E-Tech Hybrid

Longueur : 4,568 m
Largeur : 1,820 m
Hauteur : 1,571 m
Coffre : 480 – 1 263 l
Poids : 1 510 kg
Consommation moyenne : 4,8 l/100 km
Puissance : 145ch
Couple : 148Nm
Vitesse max :  172 km/h
Accélération (de 0 à 100 km/h) : 10,8 s
CO2 (WLTP) : 108 g/km
Prix de base : 30.200 €

Mots-clés: Essais auto Renault
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris