Essai auto Citroën C3 2020 : Un facelift qui s'apprécie... avec les fesses !

il y a 1 mois | Nicolas Morlet

Arrivée à mi-carrière, la citadine polyvalente de Citroën est mise à jour. Mais cet "update" ne s'apprécie pas tant avec les yeux… qu'avec une autre partie du corps.

En effet, si vous comptez sur votre vue pour déceler les nouveautés apportées à la C3, il y a intérêt à avoir le regard bien entrainé. Seuls les connaisseurs verront que la voiture reçoit de nouveaux joncs chromés sur la calandre, qui "éclatent" aux extrémités pour encadrer les blocs optiques. Seuls les fanatiques de la marque verront que les Airbumps, ces petits coussins qui protègent le bas des flancs, ont été redessinés. Et il n'y a que ceux qui envisageront de s'offrir une C3 qui feront connaissance avec d'autres changements, puisque c'est sur le configurateur qu'on découvre que Citroën propose plus de possibilités de personnalisation, de nouvelles jantes, et que dans la liste d'équipements de certaines versions, on trouve désormais des phares Full LED, des capteurs de stationnement à l'avant, et un avertisseur de radars intégré au système de navigation.

Vous pensez peut-être maintenant qu'il y a aussi du nouveau sous le capot, que Citroën suit la tendance en électrifiant la C3, ne serait-ce qu'en adoptant un système d'hybridation douce. Eh bien non. Le catalogue mécanique ne change pas, et reste donc fidèle au 1.2 essence de 83 ou 110 ch (boîte manuelle ou auto au choix avec le 110), ainsi qu'au 1.5 diesel de 100 ch. Jusque-là, donc, rien de marquant, et pourtant nous le jurons : le C3 est encore mieux qu'avant, et cette fameuse partie de notre corps qui vous le dit.

 

Sous la ceinture

Cette partie du corps, c'est les fesses ! Allez, élargissons aussi au dos. Voyez-vous, la nouveauté la plus remarquable de la C3 est que Citroën a modifié la mousse de rembourrages des sièges. Pour rappel, ces sièges étaient déjà un atout de la C3. Plus larges et plus moelleux que la moyenne, eux et les suspensions de la voiture, qui n'ont pas la moindre prétention dynamique, donnaient la citadine la plus Confortable (avec un grand C) de la catégorie. Rien n'a été changé aux châssis, mais cette nouvelle mousse… A la seconde où on prend place à bord, on sent la différence, et on sourit, comme apaisé, comme confiant dans la douceur du voyage qui attend.

 

Verdict

Et sur la route, ça se confirme. Le constructeur a même poussé le vice en traçant un itinéraire passant par des chemins campagnards défoncés, où ce sont plutôt les tracteurs qui ont leurs habitudes. Re-mar-quable ! Ceci est indiscutablement la voiture la plus confortable, la plus enveloppante de son segment. Bref, même avec son modèle d'entrée de gamme (oublions la C1, dont on sait qu'elle ne sera pas remplacée), Citroën fait honneur à sa légende. Et tout ça sans solutions avant-gardiste, juste avec un peu de mousse. Preuve que la simplicité a encore du bon.

Ses bons côtés
- Son confort, son confort, et encore son confort
- Son look toujours frais et souriant
- Sa polyvalence

Citroën C3 PureTech 110
Longueur : 3,99 m
Largeur : 1,82 m
Hauteur : 1,49 m
Coffre : 300-922 l
Poids : 1.090 kg
Consommation moyenne : 5,4 l/100 km
Puissance : 110ch
Couple : 205Nm
Vitesse max : 198 km/h
Accélération (de 0 à 100 km/h) : 9,4 s
CO2 (WLTP) : 122 g/km
Prix de base : 19.005 €

Mots-clés: Essais auto
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris