Essai Volkswagen Multivan : fini la camionnette !

il y a 1 mois

Véritable institution au sein de la gamme Volkswagen, le Multivan avait toujours été une variante luxueuse de l’utilitaire Transporter. Il devient aujourd’hui une gamme à part entière et s’approche ainsi plus que jamais de la voiture particulière, notamment avec son inédite motorisation hybride.

Le nouveau Multivan arbore un style adouci par rapport aux précédents modèles. Les angles sont moins marqués, le profil se veut moins massif, et désormais, les feux arrière en deux parties débordent sur le hayon. Le tout parvient à faire oublier l’imposant gabarit du Multivan qui grandit de 7 cm, à 4,97 m désormais. Et une version allongée de 20 cm est toujours proposée. La hauteur a en revanche été réduite de 6 cm pour culminer à 1,90 m et ainsi lui permettre d’accéder à tous les parkings souterrains. L’espace à bord est toujours gigantesque, et de nombreuses configurations intérieures sont permises pour cinq à huit passagers. Il est possible de pivoter les sièges arrière pour transformer l’espace en salle de réunion ou de jeu. Et la tablette amovible devient multi-usage. Repliée, elle coulisse jusqu’entre les sièges avant où elle peut faire office de console centrale. Quelle que soit la position des sièges, le coffre affichera au minimum 469 litres.

Le tableau de bord devient quant à lui numérique et l’ensemble des fonctions est désormais tactile. Quant au multimédia, il est secondé de l’assistant vocal Alexa fourni par Amazon sur les finitions haut de gamme ou avec la motorisation hybride rechargeable.

Silence, il roule !

Car sous le capot, c’est aussi la révolution. Pour son lancement, le Multivan fera l’impasse sur les motorisations diesel (le 2.0 TDI 150 n’arrivera que l’an prochain). Il se concentrera dans un premier temps sur les 1.5l TSI 136 ch et 2.0l TSI 204 ch en essence, mais surtout sur son inédite motorisation hybride rechargeable de 218 ch. Celle-ci associe un moteur 1.4l essence de 150 ch à un moteur électrique de 85 kW/116 ch. La batterie de 10,4 KWh promet une autonomie de 46 à 50 km WLTP en électrique ; nous en avons parcouru environ 40 en situation d’usage, ce qui reste honorable compte tenu du gabarit de l’auto. Mais il ne faudra pas oublier de la charger cette batterie, car lorsque le moteur essence doit travailler seul, son appétit grimpe en flèche (10l/100km), et l’agrément en prend un coup.

Verdict

Plus « voiture » que jamais dans sa présentation, le Multivan l’est aussi dans sa technique – il repose sur la plateforme MQB (Golf, Tiguan…) - et dans son comportement. Stable en courbe grâce à un roulis très bien maitrisé, le désormais monospace affiche un agrément indéniable grâce à sa direction consistante et sa position de conduite plus basse et moins verticale qu’auparavant. Il semble donc avoir toutes les cartes en main pour séduire à la fois les chauffeurs VIP en quête d’espace et de silence, et les familles nombreuses bientôt orphelines du monospace Sharan. Mais ils ne devront pas avoir peur de casser leur tirelire car les tarifs débutent à 43.450€ en essence… et 52.199€ en hybride !

Ses bons côtés :

-          Son style moins massif et son espace intérieur intact

-          Sa motorisation hybride rechargeable efficace… si la batterie est chargée

-          Son comportement routier proche d’une voiture particulière

Volkswagen Multivan eHybrid

Longueur : 4,973 m

Largeur : 1,941 m

Hauteur : 1,907 m

Coffre : 469 à 3.710 l

Poids : 2 120 kg

Consommation moyenne : 1,5 l

Cylindrée : 1 395 cc

Puissance cumulée : 218 ch

Couple : 350 Nm

Vitesse max. : 190 km/h

Accélérations (de 0 à 100) : 11,6 s

Émission CO2 : nc

Autonomie. électrique : 46-50 km

Prix : 52.199 € TVAC

Mots-clés: Essais auto Volkswagen
Essai Volkswagen Multivan : fini la camionnette !

Notre sélection d'annonces

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris