Essai Volkswagen ID. Buzz : L’atout charme de la gamme ID !

il y a 2 mois | Laurent Zilli

Certains véhicules traversent les époques comme si le temps n’avait aucune emprise sur eux : lancé en 1950, le Volkswagen Combi T1 est de ceux-là. Plus de septante ans plus tard, le charme opère toujours avec sa réinterprétation moderne et électrique : l’ID.Buzz

À l’instar de son illustre aîné, l’ID. Buzz est instantanément perçu comme une véritable invitation au voyage. Cette impression se confirme dès qu’on s’installe à bord, que ce soit à l’avant ou aux places arrière, auxquelles on accède par deux portes latérales coulissantes électriques. La sensation d’espace est remarquable du fait de l’importante surface vitrée et de la présence d’un plancher entièrement plat. En revanche, la version actuellement commercialisée est une stricte cinq places, avec banquette 60-40 coulissante afin de garantir un volume chargement conséquent (de 1.121 à 2.205 litres). Une version six places basée sur une plateforme rallongée devrait apparaître ultérieurement. On est loin de la modularité du Multivan, mais heureusement, les espaces de rangement sont omniprésents.

L’intérieur bicolore équipant notre véhicule d’essai (en option) apporte une petite touche « fun » bien sympathique. Les plastiques sont durs, mais font la part belle aux matériaux recyclés, tout comme la sellerie, le revêtement de sol et le ciel de toit.

Autonomie : la bonne surprise

Intégré à l’essieu arrière, le moteur électrique de 150 kW (204 ch) est alimenté par une batterie de 77 kWh. Celle-ci assure une autonomie de 420 km selon la norme WLTP actuelle. Quant à la consommation, VW annonce une fourchette de 20,5 à 21,7 kWh/100 km. Lors des 170 kilomètres de notre essai et en respectant à la lettre les – ô combien draconiennes – limitations de vitesse danoises et suédoises, nous avons établi une moyenne de 18,5 kWh/100 km. La puissance du moteur se révèle amplement suffisante dans 99% des cas, et la tenue de route tire pleinement profit du centre de gravité situé très bas et au milieu du véhicule. La prise de roulis reste ainsi limitée malgré la hauteur de toit importante (près de 1,95 m). L’amortissement est, lui aussi, d’un bon niveau, même s’il se révèle parfois un peu « sec » lorsqu’on franchit certains ralentisseurs.

Verdict 17/20

D’une manière générale, on ne peut donc que féliciter Volkswagen d’avoir opté pour cette solution 100 % électrique pour son ID. Buzz, qui se montre d’une douceur et d’une efficacité remarquable. A domicile et sur les bornes de recharge en courant alternatif, la batterie de l’ID. Buzz peut être chargée avec une puissance maximale de 11kW, et jusqu’à 170 kW sur une borne fonctionnant en courant continu. Dans ce dernier cas, la recharge s’effectue alors en 30 minutes (de 5 à 80% de la capacité totale). Son arrivée en concessions est prévue pour le mois de novembre, à partir de 57.825 Euros.

Ses bons côtés

  • Son côté rétro et son design sympa
  • Son espace à bord et son habitabilité
  • Son confort de marche

Volkswagen ID.Buzz

  • Longueur : 4,712 m
  • Largeur : 1,985 m
  • Hauteur : 1,927 m
  • Coffre : 1.121-2.205 l
  • Poids : 2 471 kg
  • Batterie : 77 kWh (nets)
  • Puissance : 150 kW/204 ch
  • Couple : 310Nm
  • Consommation moyenne : 20,5-21,7 l/100 km
  • Autonomie : 420 km WLTP
  • Vitesse max : 145 km/h
  • Accélération (de 0 à 100 km/h) : 10,2 s
  • Prix de base : 57.825 €
Mots-clés: Essais auto Volkswagen
Essai Volkswagen ID. Buzz : L’atout charme de la gamme ID !
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris