Essai Toyota GR86 : un rapport prix/plaisir quasiment imbattable !

il y a 2 sem.

Non, la voiture plaisir et abordable n’est pas morte ! Merci à Toyota, qui en dévoilant la version finale de son nouveau coupé 2 portes, a confirmé tout le bien qu’on pensait déjà du prototype…

La Toyota GR86 arrive sur le marché pour remplacer la GT86 qui, rappelons-le, était déjà une voiture très amusante. La première bonne nouvelle est que cette nouvelle GR86 a, de manière assez prodigieuse, gommé tous les défauts de la GT86.

Commençons par la pièce maîtresse : le moteur ! L’ancienne motorisation de 2 litres se montrait très peu souple à bas régime, sous les 3.000 tr/min. Autrement dit, il fallait souvent rester à haut régime et jouer de la boîte de vitesses manuelle. Avec le nouveau bloc de 2,4 litres, la conduite est souple en toutes circonstances ! D’autant que la puissance passe de 200 à 234 chevaux. Un gain substantiel, qui vous expose malheureusement à une taxe de mise en circulation maximale en Wallonie et à Bruxelles. Mais bon, cette GR86 vaut amplement son prix, taxes comprises, nous y reviendrons. En plus, au-dessus des 5.000 tr/min, la sonorité authentique de ce moteur atmosphérique (sans turbo) est enjôleuse.

Tous les sens en éveil

Les 234 chevaux sont toujours envoyés aux roues arrière avec l’aide d’une boîte manuelle dont la commande se montre d’une précision chirurgicale. Les rapports passent à une vitesse incroyable ! Quel plaisir ! Même si elle est disponible en option, on vous déconseille donc la boîte automatique. Et puisqu’on parle de plaisir, enchaînons avec le comportement routier : l’amortissement a sérieusement gagné en confort alors que l’efficacité est encore plus grande qu’autrefois. Sa direction, ultraprécise, est un régal. Le petit volant permet de bien sentir la route, bien aidé par une position de conduite quasiment parfaite. Sur des routes sinueuses ou, encore mieux, sur circuit, la GR86 n’a un seul objectif : être en symbiose avec son pilote. En ne faisant qu’un avec vous, elle offre de la précision mais aussi, si vous aimez la cour de récréation, de jolies glisses du train arrière. Et même en mode « Track », l’électronique veille toujours parfaitement à votre sécurité. Dans tous les cas, ses réactions restent saines, grâce à sa légèreté (1.264 kg) et sa bonne répartition des masses.

Verdict

Bon, tout n’est pas parfait : le meuble de bord et l’assemblage n’ont rien de premium ; et on regrette l’absence d’une navigation dans le système multimédia (vous devez obligatoirement passer par votre smartphone). Mais avec la banane que la GR86 vous donne une fois sur la route, on oublie ces petits défauts. Et puis, quand on voit le prix d’accès à moins de 35.000 €, on se dit que ce modèle va cartonner. Même en incluant la taxe de mise en circulation, avoir une voiture neuve à moins de 40.000 € qui offre autant de plaisir à l’heure actuelle, c’est quasiment un exploit !

Ses bons côtés

  • Son évolution parfaite par rapport à la GT86
  • Son comportement joueur mais équilibré
  • Son rapport prix/plaisir

Toyota GR86

Longueur : 4,265 m

Largeur : 1,775 m

Hauteur : 1,310 m

Coffre : 226

Poids : 1.264

Consommation moyenne : 8,8l/100 km

Puissance : 234 ch

Couple : 250 Nm

Vitesse max : 226 km/h

Accélération (de 0 à 100 km/h) : 6,3 s

CO2 (WLTP) : 198 g/km

Prix de base : 34 600 € TVAC

Mots-clés: Essais auto Toyota
Essai Toyota GR86 : un rapport prix/plaisir quasiment imbattable !
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris